Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : mercredi 17 août 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Tout le monde est gagnant

Saint Matthieu 20,1-16a

Jésus disait cette parabole : « Le Royaume des cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit au petit jour afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. Il se mit d’accord avec eux sur un salaire d’une pièce d’argent pour la journée, et il les envoya à sa vigne. Sorti vers neuf heures, il en vit d’autres qui étaient là, sur la place, sans travail. Il leur dit : ’Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui est juste.’ Ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures, et fit de même. Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d’autres qui étaient là et leur dit : ’Pourquoi êtes-vous restés là, toute la journée, sans rien faire ?’ Ils lui répondirent : ’Parce que personne ne nous a embauchés.’ Il leur dit : ’Allez, vous aussi, à ma vigne.’ Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : ’Appelle les ouvriers et distribue le salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.’ Ceux qui n’avaient commencé qu’à cinq heures s’avancèrent et reçurent chacun une pièce d’argent. Quand vint le tour des premiers, ils pensaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’argent. En la recevant, ils récriminaient contre le maître du domaine : ’Ces derniers venus n’ont fait qu’une heure, et tu les traites comme nous, qui avons enduré le poids du jour et de la chaleur !’ Mais le maître répondit à l’un d’entre eux : ’Mon ami, je ne te fais aucun tort. N’as-tu pas été d’accord avec moi pour une pièce d’argent ? Prends ce qui te revient, et va-t’en. Je veux donner à ce dernier autant qu’à toi : n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mon bien ? Vas-tu regarder avec un œil mauvais parce que moi, je suis bon ?’ Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. »

Prière d’introduction Dieu tout-puissant et éternel, donne-moi, par ton Fils le bon berger, un courage renouvelé et conduis-moi à rejoindre les saints dans le ciel, où le Christ vit et règne avec toi et l’Esprit Saint, un seul Dieu, à tout jamais.

Demande Seigneur, aide-moi à entendre ton appel à la sainteté et à te répondre avec une grande fidélité et générosité.

Points de réflexion

1. Le moment est venu. Il est important de se rappeler qu’ici le Christ essaye d’enseigner une leçon aux juifs. Ils étaient le peuple choisi et ils adoraient le seul, vrai Dieu depuis tout temps. Cela ne voulait pas dire pour autant que les Gentils ne pouvaient pas recevoir les mêmes avantages que les juifs dans le royaume du ciel. Le Christ désire faire de nous tous des saints et nous couronner tous de gloire. Cependant, ceci exige que nous acceptions l’invitation du Seigneur et que nous nous mettions au travail. Cette parabole nous montre que Dieu est toujours le protagoniste. Il prend toujours l’initiative. Aucun de nous ne peut s’attribuer le mérite d’être sauvé. Ce n’est pas nous qui avons choisi Dieu. C’est le Christ qui nous a appelés et qui attend que nous portions des fruits qui durent.

2. Ne restons pas immobiles. Jésus est le chemin, la vérité, et la vie. Il est venu pour que nous ayons la vie et que nous l’ayons en abondance. Jésus n’est pas avare, mais il n’est pas gaspilleur non plus. Il est vrai qu’il verse largement ses dons sur nous, mais il s’attend certainement à un retour sur son « investissement ». En bref, Jésus aime un chrétien de premier ordre. Il ne veut pas que nous ne restions sans rien faire face au mal et à l’injustice. En fait, la seule raison pour laquelle le mal continue à infester notre société est parce qu’il n’y a pas assez de gens qui se lèvent pour défendre le bien. Benoît XVI dit que le meilleur moyen de changer le monde est de mettre Dieu à la première place dans notre vie. Il soutient que « la foi est la force qui change le monde en silence, et le transforme en royaume de Dieu, et la prière persévérante en est précisément l’expression et la nourriture »(discours du 23 octobre 2007).

3. Chaque effort compte. Imaginons ce qui pourrait se produire si nous commencions à prier plus et à faire tout ce que nous faisons pour la gloire de Dieu. Les sacrifices cachés et la pureté d’intention ont une valeur inestimable. Par exemple, il est difficile d’imaginer combien les prières et les sacrifices des religieuses cloîtrées sont puissants. De la même manière, il est difficile d’imaginer à quel point est méritoire le fait qu’une mère change les couches de son bébé avec amour. D’ailleurs, qui peut évaluer la valeur d’un simple acte de bonté ? Qui peut sonder la réaction en chaîne cosmique de charité qui est lancée par une bonne action apparemment insignifiante ? Jésus essaye de nous ouvrir les yeux à la valeur des tâches ordinaires réalisées avec un amour extraordinaire.

Dialogue avec le Christ Jésus, enseigne-moi la valeur de faire de petites choses avec beaucoup d’amour. Montre-moi à quel point l’amour est puissant. Fais de moi un instrument de ta paix et un apôtre de miséricorde. Aide-moi à vivre ma vie selon la foi et non pas selon ma vue humaine. Que j’apprenne à juger les choses selon tes critères et non pas selon les critères du monde.

Résolution Aujourd’hui je ferai un petit acte de charité avec amour et une grande pureté d’intention pour la diffusion de l’évangile.



RC-SPIP-NUM:4839

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales