Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : mardi 6 septembre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Le choix de Douze. La foule dans la plaine autour de Jésus

Saint Luc 6, 12-19

En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples, en choisit douze, et leur donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, celui qui fut le traître.
Jésus descendit de la montagne avec les douze Apôtres et s’arrêta dans la plaine. Il y avait là un grand nombre de ses disciples, et une foule de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon, qui étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Ceux qui étaient tourmentés par des esprits mauvais en étaient délivrés. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.

Prière d’introduction Seigneur, aide-moi à voir les événements de la vie du monde et de l’Eglise avec foi et espérance. Malgré nos défaillances, toi tu es fidèle, reste avec nous Seigneur !

Demande Seigneur, aide-moi à aimer l’Eglise, qui continue ta mission sur la terre, malgré les imperfections de ses membres.

Points de réflexion

1. Ce passage nous introduit dans le mystère de l’omniscience de Dieu et de la liberté humaine. Jésus choisit ses apôtres, et parmi eux, Judas. Et l’Evangile dit bien ici, que Judas serait celui qui allait trahir Jésus, comme si Jésus le savait déjà à ce moment. Et pourtant Jésus l’a bien choisi avec les autres. L’aurait-il fait si Judas n’avait pas eu la possibilité de ne pas trahir Jésus ? Si Jésus l’a choisi avec les autres, c’est que Judas avait le choix. Ce n’est pas parce que Jésus l’a choisi qu’il a trahi. Dieu voit et sait tout, mais en même temps il nous a créés libres, et respecte cette liberté. Jésus compte sur notre liberté de choisir ce qui est bien, il ne nous emprisonne pas dans des chemins où nous ne pourrions en aucun cas ne pas faire le mal. Sinon nous ne serions pas libre, nous ne pourrions pas vraiment aimer et choisir ce qui est bien.

2. Ce passage nous montre aussi que malgré la liberté humaine, et le risque qu’elle comporte, le Seigneur a choisi de confier à des hommes la suite de sa mission sur la terre. Il a confié à ses apôtres le soin de son peuple, le soin de guider les hommes vers le salut. Cela peut parfois nous sembler difficile à vivre : nous voudrions pouvoir avoir accès à Dieu directement. Et pourtant Dieu a choisi cette manière. Et ceci est pour nous un chemin d’humilité, d’appartenir à une Eglise dont les membres peuvent parfois, comme Judas, mettre leur propre intérêt devant le bien des âmes et le service du Seigneur. C’est aussi un motif d’espérance, malgré notre faiblesse Dieu nous fait confiance, nous pardonne, et nous permet de continuer avec lui.

3. Enfin ce passage nous montre aussi Jésus qui guérit et attire les foules, juste après avoir choisi les apôtres. Cela nous aide à ne pas nous tromper sur le vrai rôle de ceux qui ont reçu une responsabilité dans l’Eglise, et de tous ceux qui ont eu la grâce de connaître Jésus : ce n’est pas pour mettre en œuvre ses propres idées, mais d’abord pour regarder le Seigneur, le contempler, pour pouvoir ensuite agir comme lui, et surtout, amener les autres à aller vers lui, à le rencontrer. Lui seul est le Sauveur !

Dialogue avec le Christ Seigneur, j’aimerais que tous les membres de l’Eglise soient parfaits, j’aimerais moi-même être parfait, ne jamais faire d’erreurs. Mais ce n’est pas comme cela. Tu m’as donné ce chemin d’humilité Seigneur. Aide-moi à découvrir comment grandir dans ce chemin, en recevant les grâces de ta divine miséricorde. Que nos faiblesses se noient dans l’océan de ta miséricorde, Seigneur !

Résolution Faire une prière pour les évêques, les successeurs des apôtres.



RC-SPIP-NUM:4841

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales