Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : samedi 17 septembre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Ils portent du fruit par leur persévérance

Saint Luc 8,4-15

Comme une grande foule se rassemblait, et que de toutes les villes on venait vers Jésus, il dit en parabole : « Un semeur est sorti pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité. Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crà»rent avec elle, et l’étouffèrent. Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit àhaute voix : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ! Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. Il répondit : Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point. Voici ce que signifie cette parabole : La semence, c’est la parole de Dieu. Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent ; puis le diable vient, et enlève de leur cÅ“ur la parole, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés. Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu’ils entendent la parole, la reçoivent avec joie ; mais ils n’ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation. Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne àmaturité. Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cÅ“ur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit par leur persévérance.  »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois que tu es venu dans le monde pour racheter les pécheurs. J’espère en toi et en la puissance de ta grâce pour transformer mon âme de l’état de pécheresse àcelui de sainte. Seigneur, je t’aime et je t’offre mon désir ardent de te mettre vraiment en premier dans ma vie. Je veux t’aimer de tout mon esprit, tout mon cÅ“ur, toute mon âme et toutes mes forces.

Demande Seigneur, accorde-moi d’accepter avec docilité ta volonté pour moi.

Points de réflexion

1. Le long du chemin Nous sommes comme la terre dure qui longe le chemin. Lorsque nous entendons les inspirations de l’Esprit Saint pour faire le bien et que nous les laissons passer sans leur accorder d’importance. Nous laissons alors le diable emporter la grâce que Jésus nous offre et elle ne peut descendre dans nos cÅ“urs. Souvent la superficialité et le manque de foi nous empêchent de réfléchir et de tirer profit des lumières que Dieu nous donne. Est-ce que dans ma prière je demande àDieu de m’accorder plus de profondeur spirituelle ?

2. Sur le roc Combien d’entre nous entendent la parole de Dieu avec joie et suivent le Christ dans les temps paisibles, mais s’en éloignent au moment de l’épreuve ? Nous avons besoin de laisser nos racines spirituelles se développer en profondeur ; nous avons besoin de laisser la parole de Dieu s’enraciner plus profondément dans nos cÅ“urs. La meilleure manière de faire ceci est de lire et méditer l’évangile et de raffermir notre foi par le biais des sacrements de la Réconciliation et de l’Eucharistie.

3. Au milieu des épines La terre épineuse représente ceux d’entre nous qui sont ralentis dans notre croissance spirituelle par les inquiétudes, les richesses et les plaisirs de la vie. Quand la terre de nos cÅ“urs est épineuse, nous ne produisons plus le fruit mà»r que le Christ attend - et nous vivons au milieu d’épines ! Afin de laisser la grâce de Dieu grandir en nous, il est nécessaire de sacrifier notre propre confort et plaisir, parce qu’en dehors de la croix il n’y a pas de croissance en sainteté personnelle.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, accorde-moi d’être comme une bonne terre. Je ne veux pas que des épines ou le roc de la dureté de cÅ“ur fassent obstacle àta parole. Je veux être un sol fertile pour accueillir ta parole, de sorte que tu puisses m’utiliser comme instrument pour sauver des âmes et pour te glorifier.

Résolution Je prierai souvent aujourd’hui : ‘Que ta volonté soit faite, et non la mienne’.



RC-SPIP-NUM:4853

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales