Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : mercredi 21 septembre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Avec les lunettes de la foi

Saint Matthieu 9,9-13

Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis àson bureau de publicain (collecteur d’impôts). Il lui dit : « Suis-moi.  » L’homme se leva et le suivit. Comme Jésus était àtable àla maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient aux disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ?  » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C’est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs.  »

Prière d’introduction Tu es la bonté même et Tu es source de vie, Seigneur. Être proche de toi apporte la paix et la joie. Tu mérites toute ma confiance et tout mon amour. Merci du don de la vie, de ma famille et surtout de ma foi. Je Te suis reconnaissant aussi pour le don de l’Eglise que tu as fondée par tes apôtres.

Demande Seigneur, aide-moi àêtre simple et franc dans ma foi. .

Points de réflexion

1. La simplicité, c’est le bonheur Les percepteurs d’impôt étaient considérés comme des traîtres par les juifs puisqu’ils travaillaient pour les Romains, les "oppresseurs" du peuple choisi par Dieu. Un juif ne leur adressait même pas la parole. Mais Jésus a dit àMatthieu, "suis-moi." Il s’est levé et l’a immédiatement suivi sans poser de questions, sans y mettre de conditions. Quelle belle simplicité ! Il ne savait pas que le Christ allait faire de lui un des douze. Dans un certain sens nous pourrions dire qu’il a signé un chèque en blanc àJésus. Matthieu ne s’attarde pas pour calculer, il accepte seulement. Il va alors un pas plus loin : il invite Jésus dans sa maison pour prendre un repas. Un juif n’invitait généralement que ses amis et parents proches dans sa maison. C’était un signe d’intimité, d’amitié et d’amour. Matthieu se jette àl’eau et déroule le tapis rouge pour le Christ.

2. Des calculs compliqués Contrairement àla candeur de Matthieu, les pharisiens sont convaincus de la supériorité morale de leur position. Le fait que Jésus dîne avec un pécheur tel que Matthieu est un scandale pour eux. Ils n’ont rien compris du Messie. Leur point de départ même est erroné. Ils regardent le Christ (et Dieu) avecune perspective rationnelle alors que les seules perspectives valables en la matière sont la foi et l’amour. Ceci se produit fréquemment dans nos vies quand nous jugeons des événements, des circonstances et les autres personnes sans foi ni charité. Avant de nous en rendre compte, nous avons rejeté et probablement diffamé notre voisin, une autorité civile, un prêtre ou même un évêque. Nous ne regardons pas les choses d’un point de vue surnaturel mais plutôt selon nos normes purement humaines.

3. Retour àla base Le Christ met tout en perspective. "Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C’est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. " De nouveau Jésus nous invite àélever nos pensées àun niveau surnaturel. Pourquoi Dieu est-il devenu homme ? Nous la répétons fréquemment, au moins chaque dimanche pendant la Profession de Foi : "pour nous les hommes et pour notre salut il est descendu du ciel...." Examinons dans quelle mesure nous voyons et nous jugeons tout dans la vie àtravers le prisme de la foi. Un vrai croyant, un vrai apôtre, doit former ce "sixième sens" pour tout ce qui peut arriver au quotidien. Nous formons cette habitude par la prière, notre contact fréquent et intime avec Dieu. Demandons àDieu le don de la foi, qui nous donne une nouvelle perspective.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je veux être une personne simple, une personne qui accepte ton appel sans calculs ni complications. Libère-moi de tous les empêchements et accorde-moi ta grace de sorte que je devienne un apôtre convaincu, fidèle et intrépide de ton Royaume, comme saint Matthieu.

Resolution Dans un dialogue priant avec Dieu, j’examinerai au moins trois moments ou événements de ma journée àla lumière reçue par cette méditation. (je peux le faire àla maison, en voiture, en attendant le bus, etc…)



RC-SPIP-NUM:4857

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales