Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : jeudi 6 octobre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Prier avec confiance

Saint Luc 11,5-13

Jésus leur dit encore : « Supposons que l’un de vous ait un ami et aille le trouver en pleine nuit pour lui demander : ’Mon ami, prête-moi trois pains :
un de mes amis arrive de voyage, et je n’ai rien àlui offrir.’
Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : ’Ne viens pas me tourmenter ! Maintenant, la porte est fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner du pain’,
moi, je vous l’affirme : même s’il ne se lève pas pour les donner par amitié, il se lèvera àcause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
Eh bien, moi, je vous dis : Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte.
Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s’ouvre.
Quel père parmi vous donnerait un serpent àson fils qui lui demande un poisson ?
ou un scorpion, quand il demande un oeuf ?
Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses àvos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint àceux qui le lui demandent !  »

Prière d’introduction.
Seigneur, je viens devant toi avec mon cÅ“ur plein de problèmes, de soucis àte confier. Aide-moi àavoir plus de foi quand je prie. Aide-moi àmettre toute ma confiance en toi, même si j’ai l’impression que tu ne me réponds pas.

Demande. Prier avec constance et persévérance.

Points de réflexion.

1. Dans cette parabole, qui suit le Notre Père, Jésus continue ànous parler de la prière. Nous pouvons repenser, en lisant ce texte, àtous les miracles que Jésus a faits lors de ces voyages en Israë l. Nous y voyions souvent des gens un peu àl’écart, ou qui avaient du mal às’approcher de Jésus, alors que celui-ci était entouré d’une grande foule, et qu’il avait sà»rement beaucoup d’autres personnes qui le sollicitaient. Et au risque de déranger Jésus et les personnes qui l’entouraient, ils n’ont pas eu peur de crier vers lui, ou de se frayer un chemin malgré la foule. Et Jésus, voyant leur foi, répondait àleur demande. C’est un peu l’attitude que nous devons avoir dans notre prière. Malgré tous les obstacles qui peuvent nous en empêcher, il faut prendre le temps, se donner les moyens de s’approcher de Jésus. Et vaincre aussi les réticences intérieures que nous pouvons avoir. Nous pouvons tout demander àJésus.

2. Un deuxième point important àpropos de la prière que nous enseigne ce passage est qu’il faut être persévérant dans la prière. Quand la femme cananéenne s’était adressée àJésus pour lui demander la délivrance de sa fille tourmentée par un démon, elle avait dà» s’y prendre àtrois fois avant que Jésus ne lui réponde. Il est peut-être bon pour nous d’avoir parfois àattendre avant d’obtenir une réponse ànos prières. Et il est peut-être bon aussi pour nous d’avoir àrépéter la même prière, jour après jour, avec patience et confiance dans le Seigneur. Cet homme qui va chez son voisin lui demander àmanger pour ses amis reçoit une réponse négative, mais il ne s’arrête pas pour autant. Il persévère dans sa requête, et Jésus nous dit qu’il sera finalement exaucé. Il se peut qu’on ait àattendre, et que l’on voie même aller les choses dans un sens contraire àce que l’on voudrait. Faut-il alors arrêter de prier ? Même dans ce cas, il faut avoir le courage de persévérer.

3. Ce passage doit donc nous inviter àla confiance. Dieu est un père qui est bon et qui répond ànos prières. Confiance aussi pour accepter qu’il sait mieux que nous quand et comment il faut répondre ànos prières. Ceci n’est pas toujours facile, et on peut même avoir l’impression que Dieu ne s’occupe pas de nous, qu’il ne nous écoute pas. Et pourtant, c’est parfois quand on pense que Dieu n’est pas làqu’il est le plus proche de nous. Pour vivre pleinement la confiance en Dieu, il faut s’abandonner àlui, le laisser prendre la commande de nos vies. Prions sans cesse le Seigneur, comme il nous y invite. Mais que notre prière se termine, comme celle de Jésus au jardin des Oliviers, en disant : que ta volonté soit faite !

Dialogue avec le Christ.
Seigneur, j’aimerais avoir tout tout de suite. J’aimerais que tu répondes immédiatement àtoutes les prières que je te fais. Apprends-moi àvivre les choses àton rythme Seigneur. Que mon cÅ“ur puisse battre en unisson avec le tien. J’ai confiance en toi Seigneur, je m’abandonne àtoi.

Résolution. Persévérer dans notre prière.



RC-SPIP-NUM:4872

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales