Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : mardi 25 octobre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Le Royaume du Ciel infiltre et enrichit tout ce qu´il touche

Saint Luc 13,18-21

Jésus disait à la foule : « A quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ? Il est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. » Il dit encore : « A quoi vais-je comparer le règne de Dieu ? Il est comparable à du levain qu’une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois en toi. Je ne cherche jamais à te mettre à l’épreuve. Je te fais confiance. J’espère apprendre à accepter et à suivre ta volonté, même si je ne comprends pas. Je t’aime Seigneur. Que mon amour pour toi et pour ceux qui m’entourent soit semblable à l’amour que tu as montré pour moi.

Demande Seigneur, aide-moi à apprécier et à chercher la force invisible du Royaume.

Points de réflexion

1. Le Royaume commence tout petit. Jésus nous raconte deux paraboles pour nous aider à comprendre le Royaume du Ciel. Que veut-il nous dire ? Quand il parle de la graine de moutarde, il souligne que quelque chose qui semble sans importance peut devenir quelque chose d’une grande importance. Bien que la graine de moutarde soit petite au point d’être presque invisible, en grandissant, elle devient un arbre, assez grand pour que les oiseaux y fassent leur nid. Son utilité dépasse ses propres besoins. Elle peut abriter et soutenir les autres.

2. Nul besoin de comprendre la biologie pour être boulanger. Dans la parabole du levain, quelque chose de semblable se produit. Le levain a une propriété mystérieuse. Bien qu’il ne paraisse rien de spécial en lui-même, mélangé à la pâte, il fait monter la pâte. Les juifs qui écoutaient Jésus ne savaient pas pourquoi. Ils ne savaient pas que le levain contenait des spores de levure qui, données certaines conditions de chaleur et d’humidité, commenceraient à se développer et produiraient du gaz d’anhydride carbonique (ce qui fait lever la pâte). La puissance du levain leur était un mystère mais ils savaient que un tout petit peu de levain ferait lever une quantité de pâte beaucoup plus grande et que le résultat serait un pain léger, bien aéré et de bien meilleur au goût. De manière semblable, la grâce transforme les actes ordinaires de notre quotidien, les rendant beaucoup plus agréables aux yeux de Dieu.

3. L’Eglise transforme la société. Ces deux paraboles s’appliquent au Royaume du Ciel. Pendant qu’il parlait, Jésus avait devant lui quelques apôtres qui n’avaient toujours pas très bien saisi son message. Le Royaume du Ciel était petit au point d’être invisible, comme la graine de moutarde. Mais il était destiné à une croissance incroyable, telle qu’il toucherait toute l’humanité. Quand Jésus parle du levain, il ne se réfère pas simplement à la croissance du Royaume du Ciel tout au long des siècles, mais à la transformation qu’il accomplirait dans la société. Nous le voyons dans le monde d’aujourd’hui. L’Eglise s’est non seulement développée, mais elle touche beaucoup de personnes qui ne sont pas dans l’Eglise et elle transforme la société. Les apôtres ont eu du mal à accepter ceci. Et nous, est-ce que nous en doutons ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus j’ai vu tant de ‘preuves’ de l’existence de ton Royaume que je devrais croire sans hésitation, pourtant je m’inquiète toujours du triomphe final de ton Royaume. Aide-moi à avoir une plus grande foi, pour croire non seulement ce que tu dis mais pour contribuer à l’extension du Royaume dans la société où je vis.

Résolution J’essayerai d’être plus optimiste au sujet de l’Eglise dans la société, voyant comment elle a influencé ce qu’est le meilleur dans notre société – l’amour pour les pauvres, l’amour pour les ennemis, etc.… Sachant qu’elle est inspirée par l’Esprit Saint, j’accepterai que comme cela s’est produit tant de fois dans le passé, au moment même où les choses semblent les plus sombres pour l’Eglise, Dieu agit et elle entre dans un autre Age d’Or. Jean Paul II n’a –t-il pas annoncé un « nouveau printemps de l’évangélisation » ?



RC-SPIP-NUM:4892

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales