Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 7 décembre 2021 - Saint Ambroise
Date : lundi 31 octobre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Notre liste d´invités

Saint Luc 14,12-14

Jésus était entré chez un chef de pharisiens pour y prendre son repas. Il disait à celui qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi t’inviteraient en retour, et la politesse te serait rendue. Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; et tu seras heureux, parce qu’ils n’ont rien à te rendre : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Prière d’introduction Seigneur, je te remercie de ce moment passé avec toi. Parle à mon âme : donne-moi la nourriture dont j’ai besoin pour que je puisse tenir toute la journée !

Demande Seigneur, fais-moi la grâce de mettre tes intérêts avant les miens.

Points de réflexion

1. « Tu me fais cette faveur », « … et je te fais cette faveur ». Unique est celui qui ne recherche pas son propre intérêt. Pour beaucoup la vie est une question d’équilibre et les bonnes actions sont des investissements qui rapporteront des profits à l’avenir. Dans cette parabole Jésus nous invite à penser au-delà de nos intérêts humains pour mieux atteindre les intérêts divins. Dieu ne reçoit aucun bénéfice à nous montrer son amour incommensurable. Nous ne pouvons, après tout, rien lui donner qu’il n’ait déjà. Peut-être devrions-nous allonger notre liste d’invités en cherchant à donner sans rien espérer en retour ?

2. Les pauvres, les estropiés, les boiteux, les aveugles. La bienheureuse Mère Térésa a vécu ce verset de l’Evangile de façon exemplaire. On raconte qu’un mourant, trouvé dans la rue fut ramené à la Maison des Mourants des Missionnaires de la Charité. On lui rendit la dignité qu’il n’avait jamais connu : « J’ai vécu toute ma vie comme un chien. Maintenant je vais mourir comme un ange. » Quelques fois nous avons la possibilité d’aider quelqu’un qui a un profond besoin. Quelques fois, plus souvent, nous pouvons aider une personne qui est spirituellement pauvre ou estropié. Peut-être est-ce cette personne, toujours de mauvaise humeur, ou celle qui a répandu une rumeur à mon sujet. « Tu seras heureux, parce qu’ils n’ont rien à te rendre. »

3. Propre intérêt contre résurrection. A propos de son sacerdoce un certain Père Joseph avait coutume de dire : « Le salaire est minable, mais le montant de la retraite est au-delà de l’imaginable. » L’intérêt personnel recherche le paiement immédiat. Le véritable amour et la charité ne comptabilisent pas pour savoir si « cela vaut la peine ». Non, nous vivons pour l’éternité. Demandons au Seigneur de nous donner une meilleure compréhension du tableau, c’est-à-dire de voir que les actions gratuites sont les meilleures. Nos sacrifices recevront sûrement leur récompense, « à la résurrection des justes. »

Dialogue avec le Christ Seigneur, combien de fois est-ce-que j’ai pensé « Que pourrai-je bien gagner en cela ? » Aide-moi à atteindre les autres où qu’ils soient. Aide-moi à reconnaître que tu es dans toutes les âmes, pas seulement celles qui me conviennent.

Résolution Je ferai un acte de charité envers quelqu’un qui ne m’aime pas.



RC-SPIP-NUM:4898

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales