Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 novembre 2021 - Saint Jacques de la Marche
Date : lundi 26 décembre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

D’Etienne à Saul, à Paul

Saint Matthieu 10, 17-22

Jésus disait à ses disciples : « Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues. Vous serez traînés devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens. Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas pour savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là. Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort. Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. »

Prière d’introduction Seigneur, au début de cette nouvelle journée je t’ouvre mon cœur. En raison de ton amour indéfectible pour moi, tu mérites ma reconnaissance profonde et une totale confiance en toi, alors je me mets tout entier à ta disposition. Fais de moi ce que tu désires. Je sais que tu m’aimes et que tant que je m’efforce à vivre dans ton amour, rien ne peut véritablement me nuire.

Demande Seigneur, aide-moi à faire l’expérience du pardon et apprendre à pardonner en retour.

Points de réflexion

1. “Seigneur, ne leur compte pas ce péché’’ ! Ces paroles de saint Etienne (Actes 7,60) font écho aux dernières paroles du Christ sur la croix. Saint Etienne est entré dans le cœur du Christ. Son cœur brûle du feu de son amour. Il passe à travers le même creuset de rejet et de mort que le Christ. Son cœur brûle tant pour le Christ qu’il ne peut contenir ni haine ni désespoir. Tout comme son Seigneur, il ne veut que le salut de ses persécuteurs. Est-ce que je laisse mon cœur s’enflammer avec un amour brûlant pour l’Enfant-Dieu ? Est-ce que par mon service désintéressé je montre l’ardeur de mon amour ?

2. Le cas de Saul Les Actes des Apôtres rapportent le consentement du jeune Saul au martyre d’Étienne (il garde les vêtements des bourreaux). Saul pensait avoir tout compris. Il pensait savoir à quel point Etienne était mauvais et la menace que son enseignement représentait. Ses intentions semblaient bonnes, mais il se trompait. Saul parlera plus tard de lui-même comme quelqu’un de ‘mort-né’. Il était mort - mort dans l’âme - parce qu’il n’avait pas cru. Cependant, Dieu est miséricordieux. Saul devient saint Paul. Jésus accepte la prière d’Etienne comme le Père a accepté la prière de Jésus. N’ayons pas peur ! Dieu accepte nos prières, aussi. Il fera des merveilles si nous persévérons dans la prière et le service.

3 . La dureté du cœur Le message du Christ dérange. Nous sommes prêts à nous faire pardonner par le Christ et nous trouvons normal aussi que d’autres nous pardonnent, mais ce n’est pas si facile de pardonner rapidement et couramment à ceux qui nous font du tort. Pour ressembler à saint Etienne, nous devons garder à l’esprit que, nous aussi, sont comme Saul. Le temps de Noël est le moment idéal pour un changement de cœur. En contemplant aujourd’hui le visage aimant de Dieu dans cet enfant dans la crèche nous pouvons faire l’expérience de son amour infini pour nous. Ancré dans son amitié, nous pouvons recevoir la magnanimité de cœur nécessaire pour mettre de côté toute rancune causée par des traumatismes anciens et désirer que chacun trouve la paix et la joie qui viennent seulement de la Parole incarnée.

Dialogue avec le Christ Seigneur, merci pour l’exemple de saint Etienne, premier martyr de l’Eglise. Par lui, tu nous montres le courage total qui nait de l’amour. Je sais qu’auprès de toi je suis en sécurité, quelque soit les difficultés ou les dangers. Je crois que tu m’as confié une mission. Aujourd’hui, je renouvelle l’engagement d’être fidèle à ma mission en tant que chrétien et un apôtre ‘jusqu’à mourir sur le champ de bataille.’ Jésus, tu es mon Seigneur. Je veux te suivre.

Résolution Aujourd’hui, je vais chercher le côté positif dans chaque personne que je rencontre. Je vais regarder au-delà de leurs limites. Je vais pardonner à quiconque me blesse.



RC-SPIP-NUM:4954

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales