Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : lundi 5 mars 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Pardonner comme Dieu pardonne, pour être pardonnés

Evangile selon St Luc, chapitre 6, 36-38

Jésus disait à la foule :
« Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. »

Prière d'introduction
Seigneur, tu es le Dieu de la miséricorde. Tu pardonnes toutes mes fautes. Chaque fois que je viens pour te demander pardon, chaque fois que je vais me confesser, tu me donnes ta miséricorde, tu effaces mes péchés. Merci Jésus pour ton amour infini.

Demande
La grâce de savoir pardonner.

Points de réflexion

1. Pendant le carême l’Eglise nous invite spécialement à la prière, à la pénitence et à la charité. Avec ce passage, et ceux des jours précédents, nous voyons qu’une manière importante de pratiquer la charité se trouve dans le pardon. Quand nous pensons à la charité, nous pensons à l’aide que nous pouvons donner aux pauvres, ou aux services que nous pouvons rendre autour de nous. Mais est-ce que nous pensons à pardonner ? L’Evangile est très clair : le pardon est un élément essentiel de la charité, de l’amour chrétien. Nous ne pouvons pas prétendre vivre la charité si nous ne sommes pas capables de pardonner. Nous ne pouvons pas nous appeler chrétien si nous ne pouvons pas vivre le pardon.

2. Humainement parlant, les paroles de Jésus sont très vraies. Il est bien plus facile de pardonner à quelqu’un qui lui-même pardonne facilement et oublie les fautes des autres qu’à une personne qui ne montre que très rarement de la miséricorde. Et de même nous donnons plus facilement à celui qui donne lui-même avec générosité qu’à celui qui se montre souvent avare. Mais il nous faut lire aussi les paroles de Jésus à un niveau surnaturel. Le vrai juge, le seul juge qui compte à la fin est Dieu lui-même, devant qui nous nous présenterons à la fin de notre vie. Or Jésus nous dit que celui qui aura montré miséricorde recevra miséricorde, et celui qui n’aura pas jugé ne sera pas jugé. Le jugement dernier est un jugement d’amour. Or celui qui ne juge pas les autres et qui pardonne montre qu’il a un cœur plein d’amour. Le pardon et la miséricorde sont une sorte de sommet de l’amour. Qui a-t-il donc à juger chez celui qui a le cœur rempli d’amour ? Apprenons donc à pardonner. C’est un des meilleures voies pour vivre vraiment la charité.

3. Le pardon est donc une des clés qui nous permet d’entrer au Ciel. Et de fait, comment pourrait-il en être autrement ? Au Ciel l’amour sera parfait. Il n’y aura plus aucune haine ni aucune rancœur. Comment pourrions-nous donc y aller si nous n’avons pas complètement pardonné à ceux qui nous ont offensés, qui sont eux aussi susceptibles d’aller au Ciel ? Si nous n’avons pas tout pardonné, nous ne pouvons pas aller au Ciel. Certes cela est bien difficile pour l’homme. Mais avec Dieu tout est possible. Jésus est venu sur Terre nous montrer l’exemple, et pour nous aider et nous accompagner. Prions donc le Seigneur pour qu’il remplisse notre cœur de son amour.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, tu sais bien comme il est parfois dur de pardonner. Tu sais bien comme nous oublions si difficilement les fautes que nous avons reçues. Et pourtant tu nous présentes le pardon comme une condition indispensable pour vivre l’amour. Viens à mon aide Jésus. Remplis mon cœur de ton amour. Donne-moi un cœur comme le tien, un cœur plein d’amour.

Résolution
Pardonner à toutes les personnes qui pourront me faire un tort aujourd’hui.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales