Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : dimanche 4 mars 2012
La m餩tation

 

Les méditations

La Transfiguration

Evangile selon St Marc, chapitre 9, 2-10

Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux.
Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
Élie leur apparut avec Moïse, et ils s’entretenaient avec Jésus.
Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. »
De fait, il ne savait que dire, tant était grande leur frayeur.
Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoutez-le. »
Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.

Prière d'introduction
Seigneur, je crois que tu es le centre de l’histoire. Devant toi se trouvent Moïse et Elie, pour signifier que toute la Loi et tous les prophètes venaient pour préparer ta venue. Je crois que tu es Dieu. Dieu qui est venu parmi nous.

Demande
Une grande foi.

Points de réflexion

1. Dans notre chemin de carême, vers la Passion et la Résurrection de Jésus, la Liturgie met sur notre route ce passage de la Transfiguration. Ce fut un moment fort pour les trois apôtres qui purent y assister, un moment qui devait servir à renforcer leur foi avant les terribles événements qui allaient suivre, et se conclure par la mort de Jésus, et sa résurrection. De même pour nous, ce moment de la Transfiguration doit nous aider à renforcer notre foi, à nous préparer pour garder l’espérance quand il semblera que Jésus se trouve dans l’échec total.

2. Dans notre vie, Dieu nous donne sans doute aussi des moments semblables à celui de la Transfiguration. Des moments où nous avons une expérience spirituelle particulièrement forte, où il nous semble impossible de douter de notre foi, de la puissance de Dieu, et que Jésus est bien notre Sauveur, le Fils de Dieu. Ces moments sont des dons de Dieu, qu’il nous fait pour renforcer notre foi, comme pour les Apôtres. Pour que nous nous rendions mieux compte que la personne que nous suivons est bien Dieu fait homme, le seul qui peut nous apporter le salut. Dieu ne nous donne pas ces grâces parce que nous sommes meilleurs, ou que nous avons fait quelque chose de spécial pour les mériter, mais parce que nous en avons besoin. Il n’est donc pas forcément nécessaire d’en parler autour de nous. Peut-être est-il bon que nous suivions aussi cet ordre que Jésus donne aux trois apôtres, de ne pas parler de cette expérience tout de suite. En parler trop vite pourrait, au lieu de nous aider, faire grandir notre orgueil. Il vaut sans doute mieux garder les grâces que nous avons reçues un bon moment à l’intérieur de nous, pour qu’elles puissent porter le fruit qu’elles doivent porter dans notre âme.

3. Lors de la Passion, nous voyons que ce moment de la Transfiguration n’était pas de trop pour aider les apôtres. En effet seul Jean était présent au pied de la croix, et Pierre a même renié publiquement Jésus. Il y a des moments dans notre vie où il nous semble aussi que tout est perdu. Que tout ce que nous faisons de bien ne sert à rien, que le mal aura toujours le dessus. Nous pouvons même, devant la souffrance et les difficultés, penser que Jésus ne nous aide plus, que Dieu n’est pas vraiment Dieu. C’est alors le temps de nous rappeler des moments de paix et de lumière que nous avons eus. Jésus était alors au centre de notre vie. Pourquoi ne le serait-il pas encore en ce moment ? Que le soleil soit masqué par les nuages ne veut pas dire que le soleil n’existe plus, quelles que soit l’épaisseur et l’obscurité des nuages. C’est dans ces moments que nous pouvons vivre vraiment la foi et l’espérance. C’est dans ces moments que l’on peut particulièrement grandir dans l’amour.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, merci pour les moments de réconfort que tu me donnes, pour tous les signes que tu me montres, qui m’aident à voir ton action dans ma vie, ton action dans le monde. Aide-moi à garder la foi quand tout devient obscur autour de moi, quand je ne sens plus ta présence à mes côtés. Car je crois que tu es toujours là Jésus. Et que jamais tu ne m’abandonneras.

Résolution
Demander chaque jour à Jésus de m’aider à croître dans la Foi.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales