Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : samedi 31 mars 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus va mourir pour rassembler les enfants de Dieu

Evangile selon St Jean, chapitre 11, 45-57

Quand Lazare fut sorti du tombeau, les nombreux Juifs, qui étaient venus entourer Marie sa sœur et avaient donc vu ce que faisait Jésus, crurent en lui.
Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu’il avait fait.
Les chefs des prêtres et les pharisiens convoquèrent donc le grand conseil ; ils disaient : « Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes.
Si nous continuons à le laisser agir, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation. »
Alors, l’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien ; vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. »
Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, comme il était grand prêtre cette année-là, il fut prophète en révélant que Jésus allait mourir pour la nation.
Or, ce n’était pas seulement pour la nation, c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.

Prière d'introduction
Seigneur encore une fois aujourd’hui je viens en ta présence. Je sais que tu veux me parler. Rends-moi docile à ta parole. Fais que je sache t’écouter, surtout en ce temps où nous nous préparons à vivre le moment central de l’année liturgique : la célébration de ta Passion et de ta Résurrection.

Demande
Seigneur, je voudrais t’accompagner en ces jours où tu as donné ta vie pour moi.

Points de réflexion

1. Les chefs des prêtres et les pharisiens veulent tuer Jésus à cause de la résurrection de Lazare. Devant une si grande espérance pour le peuple d’Israël, on s’attendrait plutôt à une conversion de ses représentants. Cependant l’égoïsme aveuglent les cœurs. N’est-ce pas vrai aussi dans notre vie ? Nous sommes parfois tellement mis dans nos propres affaires, projets ou problèmes que l’on reste indifférent à ce qui se passe autour de nous. Les joies et problèmes des autres nous importent bien peu si ce ne sont pas nos joies et problèmes. Et cette attitude peut nous toucher aussi comme chrétiens. Nous avons la foi, et même nous sommes contents de l’avoir, mais que les autres l’aient ou non ne nous préoccupe pas trop. Cependant lorsque quelqu’un découvre la foi, c’est-à-dire qu’il se rend compte d’être aimé par Dieu, c’est une vraie résurrection !

2. Jésus gêne les chefs des prêtres et les pharisiens car il remet en question toute l’organisation du peuple d’Israël dans lequel ils trouvaient leur sécurité. Dans le cheminement de la foi souvent Jésus « gêne ». Croire en la présence de Jésus, vivre les hauts et les bas de la vie avec une profonde confiance en Dieu, respecter l’autre, l’aimer, le servir, vivre avec humilité et détachement ? tout cela n’est pas toujours évident !

3. Les chefs des prêtres et des pharisiens choisissent donc de tuer Jésus. C’est la solution qui semble la plus simple : lorsque Dieu dérange, on le tue. Certainement nous ne pouvons pas assassiner Dieu car il est éternel, mais quel meilleur moyen de tuer Dieu que de le tuer dans son cœur ? Il y a tant de moyens : l’oublier, l’insulter, l’ignorer, faire du mal ou piétiner la dignité de ceux qu’Il aime ? Dieu continue de vivre, mais pas dans le cœur de l’homme qui a choisi de s’en séparer. On a l’impression de vivre sans contrainte mais en réalité, c’est l’enfer ? La semaine prochaine nous célèbrerons justement la Passion et la Résurrection du Christ. Dieu s’est fait homme pour pouvoir souffrir ce déicide qui était rester dans le cœur de l’Homme sans pouvoir Le tuer. Il accepte de subir l’égoïsme, l’indifférence et la haine de l’Homme pour le pardonner et le réconcilier avec Lui.

Dialogue avec le Christ
Seigneur je voudrais t’avoir toujours bien vivant dans mon cœur. Souvent ta présence me coûte, la vie de foi n’est pas quelque chose de naturel pour moi, c’est seulement avec ton aide que je peux progresser dans la vie surnaturelle. Que la Semaine Sainte soit l’occasion pour moi d’expérimenter un peu mieux l’amour dont tu m’as aimé. Qu’en te voyant sur la croix je puisse aussi me rendre compte de la douleur que tu éprouves lorsque je m’éloigne de toi. Enfin aide-moi Jésus à faire connaître cet amour qui donne sens à la vie de chaque homme.

Résolution
Je vivrai la Semaine Sainte en assistant aux offices et en invitant ma famille ou mes amis à y participer.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales