Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : mercredi 28 mars 2012
La m餩tation

 

Les méditations

La vrai liberté

Evangile selon St Jean, chapitre 8, 31-42

Jésus disait à ces Juifs qui maintenant croyaient en lui :
« Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. »
Ils lui répliquèrent : « Nous sommes les descendants d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : ’Vous deviendrez libres’ ? »
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : tout homme qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Donc, si c’est le Fils qui vous rend libres, vous serez vraiment libres. Je sais bien que vous êtes les descendants d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole n’a pas de prise sur vous. Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous, vous faites aussi ce que vous avez entendu chez votre père. »
Ils lui répliquèrent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous êtes les enfants d’Abraham, vous devriez agir comme Abraham. Et en fait vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Abraham n’a pas agi ainsi. Mais vous, vous agissez comme votre père. »Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ! Nous n’avons qu’un seul Père, qui est Dieu. »
Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé. »

Prière d'introduction
« Esprit de sainteté, viens combler nos cœurs. Tout au fond de nos vies, révèle ta puissance. Esprit de sainteté, viens combler nos cœurs. Chaque jour fais de nous des témoins du Seigneur ».

Demande
Jésus-Christ nous livre aujourd’hui une nouvelle clé afin de déchiffrer notre véritable humanité : « la vérité vous rendra libres » ! Si la vérité nous rendra libres ? c’est peut-être parce que le mensonge nous rendra esclaves ? A la lumière de la Parole de Dieu, prenons quelques instants aujourd’hui, afin de nous regarder en vérité. Seigneur, Toi qui es la Vérité, viens faire lumière en moi et apprends moi à me regarder en vérité

Points de réflexion

1. Sainte Thérèse d’Avila nous apprend que l’humilité, c’est la vérité. Se regarder en vérité, c’est savoir découvrir dans sa propre vie ses qualités, ses succès, ses progrès, la présence silencieuse - mais néanmoins active - de La Sainte Trinité en nous. C’est aussi savoir reconnaître ses chutes, ses faiblesses, ses péchés, ses blessures. Il s’agit de savoir les nommer avec sérénité, confiance, sans fausse justification, afin de le remettre dans le feu miséricordieux de l’amour de Jésus-Christ.

2. « La vérité vous rendra libres » nous invite aussi aujourd’hui à nous laisser regarder par les autres en vérité ? sans autre prétention que de leur montrer ce que nous sommes aux yeux de Dieu. Combien de souffrances et de troubles intérieurs pourrai-je éviter si je me laissais regarder par les autres dans ma petitesse et dans ma grandeur à la fois ? En effet, combien l’image que je désire donner aux autres me rend-elle esclave ? Combien le désir de répondre aux expectatives des autres sur moi m’emprisonne-t’il dans une tension douloureuse et constante ? Se laisser regarder par les autres en vérité, n’est-ce pas aussi se rendre vulnérable à leurs yeux ? Accepter qu’ils puissent reconnaître que moi aussi je suis faible, je suis fragile ? "La vérité sur toi-même te rendra libre - me rappelle avec amour aujourd’hui Jésus-Christ ? et : Je Suis la Vérité poursuit-il : Regarde-toi à travers mes yeux justes et miséricordieux !"

Dialogue avec le Christ
« Je te rends grâce Mon Dieu, pour tant de prodiges : merveille que je suis, merveille que tes œuvres. C’est Toi qui a tissé mes reins, qui m’a tissé dans le sein de ma mère ». Psaume 139, 14

Résolution
Prendre le temps de remercier le Seigneur pour les merveilles qu’Il a fait en moi, dans ma famille.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales