Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : mardi 3 avril 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Annonce de la trahison du Judas et du reniement de Pierre

Evangile selon St Jean, chapitre 13, 21-38

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, au cours du repas qu’il prenait avec ses disciples, il fut bouleversé au plus profond de lui-même, et il attesta : « Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. »
Les disciples se regardaient les uns les autres, sans parvenir à comprendre de qui Jésus parlait.
Comme il y avait à table, tout contre Jésus, l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait,
Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler.
Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus et lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? »
Jésus lui répond : « C’est celui à qui j’offrirai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote.
Et, quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. »
Mais aucun des convives ne comprit le sens de cette parole.
Comme Judas tenait la bourse commune, certains pensèrent que Jésus voulait lui dire d’acheter ce qu’il fallait pour la fête, ou de donner quelque chose aux pauvres.
Quand Judas eut pris la bouchée, il sortit aussitôt ; il faisait nuit.

Prière d'introduction
Seigneur, merci d’avoir souffert pour moi. Tu ne laisses aucun homme seul dans la douleur. Tu as voulu partager nos souffrances, même cette terrible épreuve de la trahison d’un ami. Laisse-moi T’accompagner pendant Ta Passion Seigneur.

Demande
Ne jamais perdre l’amour pour Jésus.

Points de réflexion

1. La Passion de Jésus a dû être d’autant plus douloureuse pour lui qu’il savait ce qui allait lui arriver. Et comme nous le voyons ici, la Passion de Jésus ne consiste pas seulement dans les violences des romains et la crucifixion. Nous voyons ici Judas qui part du repas pour aller vendre Jésus. Et quelques instants après nous écoutons Jésus prédire le reniement de Pierre. Comme cela a dû être douloureux pour Jésus, de voir ceux qu’il avait choisis pour continuer sa mission, ceux avec qui il venait de passer trois ans, avec qui il avait vécu tant de choses, ses amis, le trahir. La Passion de Jésus a déjà commencé. Jésus souffre de la solitude, et de la trahison de la personne à qui il avait donné sa confiance. Une des douleurs les plus grandes que peut connaître un être humain.

2. Cependant, après le départ de Judas, Jésus parle de la gloire de Dieu. Au bout du compte, même avec la trahison de Judas, c’est la gloire de Dieu qui gagne toujours. Si Dieu permet que le mal existe, c’est qu’il peut en tirer un bien encore plus grand. Toutes les actions des personnes qui ont contribuées à faire mourir Jésus vont concourir ultimement à la gloire de Dieu, qui se manifeste ici par le sacrifice volontaire de Jésus, le Fils de Dieu, sur la croix. Acte d’amour suprême qui sera la libération du péché pour tous les hommes, et qui se terminera avec la résurrection. Dieu ne permet pas que le mal triomphe. Il ne permet pas que le mal existe en vain. Devant le mal Dieu tire de son cœur les trésors de sa miséricorde et de son amour pour les hommes.

3. Pierre affirme ici sa ferme décision de rester avec Jésus jusqu’au bout, même au prix de sa vie. Et cependant il reniera Jésus devant une simple servante qui lui demande s’il connaît le condamné. Ne ressemblons-nous pas souvent comme Pierre ? Nous pensons que nous pourrons résister à toutes les tentations. Mais quand elles se présentent au moment opportun, ne semble-t-il pas que nous oublions bien facilement nos bonnes résolutions ? Mais Pierre aimait vraiment Jésus, et il avait mis toute sa confiance en lui. Il ne doute donc pas de son pardon. Et il retourne vers lui, car il sait que Jésus est le seul qui donne un sens à sa vie. Et c’est surtout ici qu’il est important que nous soyons comme Pierre. Si nous aimons vraiment Jésus de tout notre cœur, nous reviendrons toujours vers lui, quelque soit notre faute. Car il pardonne toujours, parce qu’il nous aime vraiment. Et sans lui, quel sens pouvons-nous donner à notre vie ?

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je ne suis pas à l’abri, moi aussi, de Te trahir, de Te renier quand les choses deviennent plus difficiles, quand les tentations se font plus fortes. Mais j’ai confiance en Toi. J’ai confiance en Ton pouvoir et en Ton amour. Tu vaincras toujours le mal, car Ton amour et Ta miséricorde sont plus forts que tout. Fais de moi, comme saint Pierre, un témoin de Ta miséricorde.

Résolution
Faire une prière pour le salut des pécheurs.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales