Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : vendredi 13 avril 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus se manifeste aux Apôtres au bord du lac

Evangile selon St Jean, chapitre 21, 1-14

Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord du lac de Tibériade, et voici comment.
Il y avait là Simon-Pierre, avec Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples. Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, ils passèrent la nuit sans rien prendre.
Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. Jésus les appelle : « Les enfants, auriez-vous un peu de poisson ? » Ils lui répondent : « Non. » Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le ramener, tellement il y avait de poisson. Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre l’entendit déclarer que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau. Les autres disciples arrivent en barque, tirant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres.
En débarquant sur le rivage, ils voient un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain. Jésus leur dit : « Apportez donc de ce poisson que vous venez de prendre. » Simon-Pierre monta dans la barque et amena jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré. Jésus dit alors : « Venez déjeuner. » Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur. Jésus s’approche, prend le pain et le leur donne, ainsi que le poisson.
C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, je Te cherche. Comme Tes apôtres j’ai besoin de Ta présence. J’ai besoin que Tu me révèles le chemin à suivre. Parle-moi Seigneur dans cette prière, guide-moi. J’ai confiance en Toi et je T’aime.

Demande
Seigneur Jésus, donne-moi la force de Te chercher toujours, à travers toutes les circonstances de la vie. Aide-moi aujourd’hui à chercher Ton Visage, Ta Parole.

Points de réflexion

1. « C’est le Seigneur ! » Les apôtres, après les évènements dramatiques qu’ils avaient vécus par la Passion, la crucifixion et la mort de leur Maître, se retrouvent ensemble, dans leurs occupations d’avant, la pêche. Comme avant, ils reprennent leur barque, leurs filets. Tout paraît s’être écroulé, ils ne savent plus quel est le chemin. Comme les disciples d’Emmaüs, ils sont déroutés, ils ne savent plus ce qu’il en est de leur foi en Jésus. Mais Jésus sait bien qu’ils ont encore besoin de Lui. Il ne les abandonne pas. Il ne les abandonnera jamais. C’est pourquoi après Sa Résurrection Il se révèle encore à eux. Il répond à leur besoin. Il est là, avec eux. Mais eux ne le savent pas encore. C’est quand Il les appelle et que Jean murmure « C’est le Seigneur ! » qu’ils s’en rendent compte. Il est là, Il est là. Il ne les a pas abandonnés. Il est là pour eux. Et plus tard ils découvriront que sa Passion et sa mort, qui avait été si scandaleux à leur yeux, Il les avait souffert pour eux, pour les sauver. Plus tard ils découvriront que bien qu’Il disparaisse à leurs yeux, Il ne s’en va pas, Il leur laisse Son Esprit Saint.
Avec quelle émotion Jean a du prononcer ces mots : « C’est le Seigneur ! ». Découvrons avec lui l’expérience de la fidélité de Jésus. Soyons sûrs qu’Il ne nous abandonnera jamais, bien que parfois Sa Présence soit cachée à nos yeux derrière des situations douloureuses et incompréhensibles.

2. La vie de Jésus se situe entre deux pêches miraculeuses. Celle du début se voulait un encouragement pour les disciples de la première heure. Celle de la fin chez Jean vient confirmer l’assurance qu’Il est avec nous jusqu’à la fin des temps. A l’heure où les filets de la parole semblent demeurer vide, à l’heure où les initiatives évangéliques affrontent l’insouciance et suscitent déception, Jésus s’engage à remplir lui-même le filet de la parole ecclésiale à la seule condition que nous puissions jeter les filets en toute confiance.
Parfois même nos défaites apparentes nous font mieux comprendre que le Maître, le Sauveur, celui qui porte réellement du fruit, c’est Lui. C’est Lui qui transforme les cœurs, c’est Lui qui nous appelle et nous conduit au Père. Mystérieusement Il a voulu que nous jetions les filets, en L’annonçant, en évangélisant tous les peuples, mais faisons-Le avec la confiance de l’apôtre qui sait que le résultat final, la pêche miraculeuse, ne dépend que de Dieu.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je Te remercie, parce que Tu ne m’abandonnes jamais. Même derrière les situations les plus douloureuses Tu es là, capable de leur donner un sens, capable d’en tirer un bien : parle-moi, illumine-moi, révèle-moi Ta présence. Jésus, je veux être Ton apôtre, apôtre de Ta Résurrection : Tu nous as sauvés et Tu continues à nous donner Ta grâce pour que nous ayons la vie en plénitude. Donne-moi la force de l’annoncer à mes frères, et je T’en prie, convertis nos cœurs !

Résolution
Je prierai aujourd’hui pour mes proches qui ne connaissent pas encore Jésus-Christ, avec la confiance d’un petit enfant qui présente un désir à Son Père.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales