Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : dimanche 8 avril 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Le tombeau vide et la foi des Apôtres

Evangile selon St Jean, chapitre 20, 1-9

Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rendit au sépulcre, dès le matin, avant que les ténèbres fussent dissipées, et elle vit la pierre enlevée du sépulcre. Elle courut donc, et vint trouver Simon-Pierre et l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit : ’Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis."
Pierre sortit avec l’autre disciple, et ils allèrent au sépulcre. Ils couraient tous deux ensembles, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva au sépulcre. Et, s’étant penché, il vit les linceuls posés à terre ; mais il n’entra pas. Simon-Pierre qui le suivait, arriva à son tour et entra dans le sépulcre. Il vit les linges posés à terre, et le suaire qui couvrait la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé dans un autre endroit. Alors, l’autre disciple qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi ; et il vit, et il crut. Car ils ne comprenaient pas encore l’Écriture, d’après laquelle il devait ressusciter d’entre les morts.

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, Toi qui es la Résurrection et la vie, merci d’être mort pour moi, merci d’être venu me sauver. Merci Seigneur. Maintenant ma vie a un sens, car le péché peut être vaincu par Ta Miséricorde. Par Toi, je peux être uni au Père. Merci Seigneur pour ces dons immenses !

Demande
Toi Seigneur qui es la résurrection et la vie, viens à mon aide et, à l’approche de l’année de la Foi, fais croître en moi cette vertu théologale pour que mon cœur puisse Te connaître toujours davantage.

Points de réflexion

1. « Marie-Madeleine se rendit au sépulcre, dès le matin »
Se mettre à la place de Marie-Madeleine. Se rendre compte du fait que Jésus était mort, lui qui était tout pour elle, car Il l’avait sauvée, libérée. Toute la vie de Marie-Madeleine dépendait du Christ. Sans Lui sa vie n’avait plus de sens, car Il était celui qui avait redonné du sens à sa vie. Est-ce que je fais moi aussi en sorte que Dieu seul donne un sens à ma vie ? Est-ce que je sens donc une différence lorsque je suis proche de Dieu ou loin de Dieu ? Aujourd’hui, c’est le grand jour et Madeleine ne peut pas attendre pour aller au tombeau. Le sabbat à peine fini, elle y est déjà afin de voir Jésus. La tristesse de le perdre est si grande qu’elle veut Le voir, ou au moins, voir son corps. Allons avec elle découvrir la grande nouvelle. Pour cela, il faut que je sache trouver la force de ne pas avoir peur de ma mission de chrétien au sein de la société, comme Marie Madeleine, qui n’avait pas peur d’être arrêtée, contrairement aux apôtres.

2. « ils allèrent au sépulcre » Je dois, moi aussi, me rendre au tombeau, aller voir Jésus. Je ne peux pas me permettre de Le laisser seul après tout ce qu’Il fait pour moi. La semaine sainte est passée, le Christ s’est livré pour moi sur la croix, le Christ m’a libéré de mes péchés, et aujourd’hui toutes ces souffrances et cette mort trouvent un sens par cette résurrection, par cette victoire de la vie sur la mort, sur le péché. Le Christ est aujourd’hui en train de mourir dans notre société. La société veut le renier afin de préserver son égoïsme et son confort. Est-ce que ce rejet de Dieu, et du Christ ne me touche pas ? Est-ce que cela ne m’incite pas à vouloir faire quelque chose pour aider les gens à réaliser la grandeur de Dieu et à le remercier pour le plus grand de tous ses dons : son Fils ? Je dois avoir une foi forte dans la résurrection du Christ comme le dit St Paul dans 1. Cor 15,12-20.

3. « il vit, et il crut » Je dois donc simplement aller au plus profond de mon cœur pour y découvrir, avec foi, cette présence de Dieu, ce don que Dieu m’accorde. Le Christ est venu jusqu’à moi, Il m’a tout donné et je ne dois pas l’oublier. Je dois me rendre compte de cette présence du Christ et vivre conscient de celle-ci, car c’est cela qui déterminera ma foi.

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, je Te remercie d’être venu parmi nous, de nous avoir sauvés de nos péchés. Merci pour Ta mort, merci pour Ta résurrection. Cependant, Seigneur, Tu sais bien que je T’oublie, et que je ne pense guère à Toi. Viens donc en mon cœur et rends-moi conscient de Ta présence, afin que je ne T’oublie pas mais que je fasse de Toi mon compagnon de route. Fais que ces mots de St Paul : « Et si le Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine », me fassent comprendre que ma foi se construit sur une foi forte en la résurrection du Christ.

Résolution
Réciter le Credo avec Foi.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales