Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : dimanche 22 avril 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Le Christ ressuscité envoie les Apôtres en mission

Evangile selon St Luc, chapitre 24, 35-48

Les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment ils avaient reconnu le Seigneur quand il avait rompu le pain.
Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d’eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.
Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai. »
Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.
Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »
Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé.
Il le prit et le mangea devant eux.
Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il fallait que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »
Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures.
Il conclut : « C’est bien ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
C’est vous qui en êtes les témoins. »

Prière d'introduction
Marie, mère de Jésus, Reine des apôtres, toi le plus grand témoin de la résurrection, prends chacun de nous par la main et enseigne-nous qu’être apôtre c’est d’abord nous laisser aimer par Dieu et aimer davantage en retour le Christ et les autres !

Demande
Une relation plus intime avec le Christ et une conscience plus vive d’être apôtre.

Points de réflexion

1. L’envoie en mission est une conséquence d’une rencontre transformante avec le Christ ressuscité et de la communion entre frères.
Nous pouvons nous représenter trois cercles emboîtés les uns dans les autres du plus petit au plus grand.
Dans le premier cercle, on ne trouve que Dieu et soi-même. Ainsi, tout d’abord dans nos vies il y a Dieu et nous-mêmes. Notre première responsabilité est notre sanctification, que nous arrivions au Ciel, l’union inséparable, éternelle avec Dieu. La première âme qui nous est confiée est donc la nôtre. Dieu attend impatiemment et pourtant inlassablement et respectant ma liberté que je Le laisse venir à moi. C’est un Dieu de paix. Une paix que le monde ne connaît pas et ne peut donner. Car le monde ne connaît pas la présence de Dieu dans les cœurs, unique source de paix. Il désire me faire partager sa paix et sa joie. Il veut enlever mes troubles. Il ne veut pas être Dieu d’une multitude mais Dieu de chacun. Quand Il montre qu’il est en chair et en os, c’est pour que chacun des présents soit convaincu. Il veut la conversion de chaque cœur.

2. Le deuxième cercle, contenant le premier, symbolise la relation avec nos proches : famille, amis, communauté de foi, etc. Le Seigneur les a mis sur notre chemin. Le hasard n’existe pas, la Providence, oui. En quelque sorte, Dieu nous les confie ou du moins Il désire que nous nous aidions et aimions. Nous y arriverons dans la mesure où dans notre premier cercle nous sommes plus proches de Lui. C’est ce qui se passe pour les disciples d’Emaüs : grâce à leur foi raffermie, ils s’aident l’un l’autre, ils courent ensemble de retour à Jérusalem. De même, les apôtres se fortifient par leur exemple, leur amitié, leur foi, par la prière en commun. Jésus leur apparaît alors qu’ils sont réunis.

3. Le troisième cercle découle des deux premiers et les entoure. Il s’agit de notre témoignage que ce soit dans un apostolat concret, ou auprès de nos collègues, ou lors de nos rencontres parfois inattendues, en bref, tous ceux que nous rencontrons sont compris dans ce cercle. Plus le premier et deuxième cercles brillent, plus le troisième illuminera, plus nous serons sûrs du message que nous portons, bien que nous soyons des vases d’argiles, saisis de frayeur et de crainte bien souvent. Je ne peux être témoin que de ce que j’ai vu et entendu. Le Christ fait de nous ses témoins, témoins universels. Nous pouvons l’être parce que nous le connaissons et que nous vivons la charité.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, augmente ma foi : tu es bien ici avec moi. Vis un peu plus en moi aujourd’hui pour que je puisse être instrument de ton amour.

Résolution
Maintenir le plus longtemps possible la conscience d’être envoyé en mission par le Christ, spécialement une fois sorti de la messe.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales