Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : lundi 30 avril 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus est le vrai pasteur et la porte des brebis

Evangile selon St Jean, chapitre 10, 1-10

Jésus parlait ainsi aux pharisiens :
« Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans la bergerie sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit. Celui qui entre par la porte, c’est lui le pasteur, le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix. Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir. Quand il a conduit dehors toutes ses brebis, il marche à leur tête, et elles le suivent, car elles connaissent sa voix. Jamais elles ne suivront un inconnu, elles s’enfuiront loin de lui, car elles ne reconnaissent pas la voix des inconnus. »

Prière d’introduction
Seigneur, Toi qui es amour, Toi qui es lumière, Toi qui es passion ; Seigneur Toi qui m’as choisi, Toi qui m’as conçu, Toi qui a versé ton Sang pour moi ; Seigneur, Toi qui as créé le monde, Toi qui as créé la vie, Toi qui as créé la beauté ; Seigneur ne me laisse pas chuter, ne me laisse pas mourir. Seigneur, berce-moi, console-moi, pardonne-moi ; Seigneur, guide-moi, parle-moi, garde-moi chaque jour de ma vie. Tu es le Bon Pasteur, montre-moi le chemin que tu as dessiné pour moi, afin que ta volonté soit faite. Apporte dans ma vie la joie et le réconfort dont j’ai besoin pour accepter chaque moment difficile. Seigneur prends-moi dans tes bras.

Demande
Seigneur, aide-moi à avoir confiance en Toi, à ne plus douter de Ton amour pour moi, parce que Tu es le Bon Pasteur qui connaît ses brebis, qui les cherche lorsqu’elles s’égarent et qui donne sa vie pour elles. Viens me chercher là où je suis parce que je veux revenir à Toi mais les forces me manquent.

Points de réflexion

1. En écoutant résonner cet Évangile dans notre cœur nous pouvons répéter les mots du psaume 33, « Le Seigneur est mon berger, rien ne me manque ». L’image du Bon Pasteur rappelle une atmosphère de confidence, d’intimité, de tendresse : le pasteur connaît ses brebis une par une, il les appelle par leur nom et elles le suivent parce qu’elles le reconnaissent et qu’elles se fient à lui. Il prend soin d’elles, il les garde comme des biens précieux, prêt à les défendre, à en garantir le bien-être, à les faire vivre dans la tranquillité. Rien ne peut leur manquer si le pasteur est avec elles. C’est à cette expérience que fait référence le Psalmiste en appelant Dieu son pasteur, en se laissant guider par Lui vers des pâturages sûrs. Le Christ, Dieu lui-même, se définit comme le Bon Pasteur, Il veut être un Bon Pasteur pour chacun d’entre nous.

2. Le pasteur semi-nomade du Moyen-Orient vit avec son troupeau dans les steppes desséchées, qui s’étendent autour des villages. Si le Seigneur est le pasteur, même dans le désert, lieu d’absence et de mort, la certitude d’une présence de vie ne fait pas défaut, au point de pouvoir dire : « rien ne me manque » car le Christ veut nous donner la vie, une vie en abondance. Le pasteur, en effet, a le bien de son troupeau à cœur, il adapte ses propres rythmes et ses propres exigences à celles de ses brebis, il marche et il vit avec elles, en les guidant sur des sentiers « justes », c’est-à-dire adaptés à elles, attentif à leurs besoins et non aux siens. La sécurité de son troupeau est sa priorité et c’est à elle qu’il obéit quand il le conduit.

3. Si nous marchons derrière le « Bon Pasteur », aussi difficiles, tortueux ou longs que puissent apparaître les parcours de notre vie, souvent aussi dans des zones spirituellement désertiques, sans eau et sous le soleil d’un rationalisme cuisant, sous la conduite du Bon Pasteur, le Christ, nous sommes certains d’aller sur les routes « justes », nous sommes sûrs que le Seigneur nous guide, qu’il est toujours proche de nous et qu’il ne nous manquera rien. Nous pouvons avoir la certitude qu’Il est toujours avec nous et ainsi continuer notre chemin dans la confiance de se savoir aimé et béni par Dieu. La proximité de Dieu transforme la réalité et l’obscurité devient clarté. Le troupeau à présent peut cheminer tranquille, accompagné par le bruit familier du bâton qui frappe le terrain et signale la présence rassurante du pasteur. Jésus est le « Bon Pasteur » qui va à la recherche de la brebis égarée, qui connaît ses brebis et donne sa vie pour elles. Il est le chemin, la juste voie qui nous conduit à la vie, la lumière qui illumine la vallée obscure et vainc chacune de nos peurs. Demandons au Pasteur la grâce de le suivre sur tous ses chemins avec docilité et obéissance.

Dialogue avec le Christ
Mon Père, je me remets entre Vos mains ; je m’abandonne à Vous, je me confie à Vous. Faites de moi tout ce qu’il Vous plaira ; quoi que Vous fassiez de moi, je Vous remercie. Je suis prêt à tout, j’accepte tout. Pourvu que Votre volonté se fasse en moi, pourvu que Votre volonté se fasse en toutes vos créatures, je ne désire rien d’autre, mon Dieu. Je remets mon âme entre Vos mains ; je Vous la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur, parce que je Vous aime, et que ce m’est un besoin d’amour de me donner. Je me remets entre Vos mains avec une infinie confiance, car Vous êtes mon Père. (Charles de Foucauld)

Résolution
Aujourd’hui j’essayerai de me donner aux autres sans penser à mes problèmes et préoccupations parce que si je m’occupe des affaires de Dieu, lui s’occupera des miennes.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales