Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : dimanche 29 avril 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Le Bon Pasteur se donne pour son troupeau

Evangile selon St Jean, chapitre 10, 11-18

Jésus disait aux Juifs : « Je suis le bon pasteur, le vrai berger. Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis.
Le berger mercenaire, lui, n’est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse.
Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.
J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.
Le Père m’aime parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite.
Personne n’a pu me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. »

Prière d’introduction
Jésus, Tu es le berger de l’Eglise et mon berger. Je Te confie ma vie.

Demande
Apprendre à écouter la voix du Seigneur, attentif à sa présence, à ses inspirations, à ses désirs. Etre animé d’un plus grand esprit surnaturel qui me permettra de reconnaître sa voix dans les petits et les grands événements de la journée.

Points de réflexion

1. Il n’y a pas de vrai berger en dehors de Jésus. Il est la porte, la lumière, le chemin. Personne ne me connaît mieux que lui, il est mon Créateur et mon Sauveur. Il sait tout ce qui m’est nécessaire pour grandir en sainteté. Il connaît ma vie avec ses joies et ses souffrances, rien ne lui échappe, pas même le sentiment de mon cœur. C’est un appel à la confiance. Jésus m’appelle à lui renouveler en ce jour l’offrande de ma vie. Il peut me demander cette offrande de moi-même, car il s’est offert à moi en premier. « Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis. »

2. La brebis reconnaît la voix de son berger. « Je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent. » Jésus se rend présent dans mon quotidien. Sais-je percevoir ses inspirations dans mon cœur, à travers ma conscience, dans mes rencontres, dans mes lectures, à travers la méditation de sa Parole ? Une attitude profonde de recueillement et de silence intérieur est indispensable pour distinguer la voix discrète de Jésus. Sa voix restera quasiment imperceptible si ma journée se déroule dans l’activisme et le stress. Combien il est important pour l’âme de chercher de courts instants pour s’unir à Jésus, même si ces instants sont très brefs. Il en va de la vie de l’âme !

3. « Il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. » Jésus est réellement le chemin, la vérité et la vie pour tous les hommes. Apprenons à le reconnaître et à le faire connaître autour de nous : « Le Christ devant moi, le Christ derrière moi, le Christ autour de moi, le Christ aujourd’hui au dedans de moi, et au dehors de moi, le Christ humble et doux, le Christ tout-puissant dans le cœur de chacun à qui Il parle, dans le cœur de chacun qui me parle, en tous ceux qui passent près de moi ou qui me voient ou qui m’entendent. » (Saint Patrick)

Dialogue avec le Christ
Jésus, tu es le seul bon berger que je veux suivre. Indique-moi la route qui mène à l’Eternité, la route qui mène à l’intimité avec Toi. Je sais qu’à Ta suite, les obstacles du chemin deviennent une occasion de T’aimer davantage.

Résolution
Chercher deux moments dans la journée d’aujourd’hui pour m’unir à Jésus, le berger de ma vie, et écouter ce qu’il a à me dire.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales