Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : dimanche 6 mai 2012
La m餩tation

 

Les méditations

La vigne et les sarments

Evangile selon St Jean, chapitre 15, 1-8

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu’il en donne davantage.
Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu’on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples. »

Prière d'introduction
Seigneur, j’ai la grâce de Te connaître. Par le baptême j’ai reçu le don de faire partie de Ta famille divine. Aide-moi à toujours me rapprocher de Toi, à mieux Te connaître, Jésus.

Demande
Un cœur uni à celui de Jésus.

Points de réflexion

1. Nous sommes dans le temps pascal, qui suit la grande fête de Pâques. Et la Liturgie nous propose de relire ces paroles de Jésus, qu’il a prononcées juste avant de mourir, et que Saint Jean nous transmet dans son Evangile. Avant d’aller à sa Passion et sa mort, Jésus a parlé longuement à ses disciples, et ce qu’il a dit, il ne voulait pas qu’ils l’oublient. Avant de mourir, il laisse ce qu’il y a de plus important.

2. Avec cette image de la vigne et des sarments, Jésus insiste sur le fait que la première tâche de ses disciples, et donc de tous les chrétiens, est de rester unis à lui. C’est ce qui doit avoir le plus d’importance dans notre vie : ne jamais permettre que nous nous séparions de lui. Nous pouvons faire les œuvres les plus merveilleuses, les plus grands actes de charité, les plus grands sacrifices ; si nous ne sommes pas unis à Jésus, c’est comme si nous étions vides intérieurement, nous sommes comme du bois mort.

3. Jésus dit aussi que les sarments qui sont bien attachés à la vigne et qui donnent du fruit, le Père les nettoie, pour les purifier. Par là, Jésus veut nous dire que tant que nous sommes sur cette terre, nous aurons toujours besoin de lutter contre nos tendances à l’égoïsme et à l’orgueil. Satan est malin, et il peut utiliser même le bien que nous faisons pour nous faire tomber. Voilà pourquoi nous devons être toujours vigilants et chercher à croître dans l’humilité. Dieu le sait, et c’est pourquoi il nous aide. Apprenons donc à voir les difficultés, les épreuves qui viennent dans notre vie comme des choses que Dieu permet, car il sait qu’au fond elles peuvent nous aider. Comme dit Saint Paul : « tout concourt au bien de celui qui aime Dieu ».

Dialogue avec le Christ
Seigneur, merci de m’accompagner tout au long de ma vie. Même dans les moments difficiles, je crois que Tu es là près de moi. Et peut-être surtout dans les moments difficiles. Aide-moi à le croire. Aide-moi à croire en Ton amour toujours fidèle. Fais que jamais je ne sois séparé de Toi.

Résolution
Faire une petite prière, ne serait-ce que d’une phrase, pendant un des moments de la journée pendant lequel je suis le plus occupé.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales