Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : dimanche 17 juin 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Germination et croissance du règne de Dieu 

Evangile selon St Marc, chapitre 4, 26-34

Parlant à la foule en parabole, Jésus disait : ?« Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le grain le permet, on y met la faucille, car c’est le temps de la moisson. »
 ?Il disait encore : « À quoi pouvons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole allons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences du monde. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de la comprendre. Il ne leur disait rien sans employer de paraboles, mais en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

Prière d'introduction
Le Seigneur est roi, exulte la terre ! Exulte la terre ! Joie pour les îles sans nombre ! Une lumière est semée pour le juste, et pour le cœur simple, une joie. (Du Psaume 96)

Demande
Que ton Règne vienne Seigneur. Donne-moi patience, constance, persévérance et un amour croissant dans ma vie chrétienne. Rentre dans ma vie et fais fructifier ton règne. Dispose de moi comme bon te semblera.

Points de réflexion

1. Une réalité insaisissable. Le règne de Dieu est une réalité qui nous dépasse. Il est un don de Dieu. Il est communion avec Dieu. Sa présence au milieu des hommes transforme et élève le créé et nous fait participer à un ordre de vie supérieur, l’ordre surnaturel. Pour nous le faire comprendre, Jésus nous le présente en paraboles.
Le règne de Dieu est comparé à l’activité agricole : l’homme jette la semence qui se met à pousser toute seule, au contact de la bonne terre, exposée au soleil, irriguée régulièrement par la pluie. Il est décrit comme étant plein de vie, rempli du dynamisme gratuit d’une la graine qui se développe et devient un arbre : Dieu s’occupe de faire grandir. Ainsi en est-il pour la vie de l’âme : le don surnaturel de la grâce s’insère dans toute notre activité humaine, lui donne un sens, l’élève et la sanctifie, nous donnant toujours davantage la communion avec Dieu.

2. Une réalité extérieure et intérieure. La réalité du règne de Dieu est autant intérieure qu’extérieure. Une réalité sociale et historique comme une réalité spirituelle. L’Eglise est en effet cette réalisation du règne.
Dans le règne de Dieu, la semence est la parole de Dieu ; dans sa logique intérieure, elle contient tout pour former les esprits et les cœurs de ceux qui l’écoutent et l’accueillent comme la terre fertile. Fidèle à sa Parole, Dieu fait en sorte que son effet sera infaillible. Il revient à nous d’accueillir cette Parole d’un cœur pur.
Une première semence est jetée avec le baptême, origine de toute la vie surnaturelle. Dans notre âme se développe la vie de grâce, la plus petite des semences, qui prendra forme au long de la vie à la lumière de la foi, de l’amour, des bonnes actions et de la pratique religieuse. Ainsi, entre les chrétiens vivant de vie surnaturelle se crée le royaume de Dieu extérieur et la communauté se structure et prend forme sous l’action de la sagesse divine - la Parole - et de la force vitale donnée par l’Esprit. L’Esprit forme l’Eglise dont le Christ est le Corps.

3. Une vie féconde et édifiante pour l’entourage. La grâce surnaturelle suppose un ordre de vie naturel, une bonne terre, riche en humus de la vertu. Le règne qui se développe ainsi deviendra un vivier pour les hommes et les femmes qui vont et viennent dans le pèlerinage de la vie, comme les oiseaux qui trouvent l’abri dans le buisson. Tout chrétien est appelé à être un témoin engagé de la foi et à accueillir toute demande de compréhension, d’écoute, d’amour. Nous portons un don, celui de la foi et de la grâce, dont tant d’âmes ont soif et qui est la clef de la vie éternelle. Nous sommes appelés à le partager : c’est le meilleur investissement, car en tant que réalité spirituelle, il se multiplie au lieu de se diviser, comme toute instruction que le maître transmet aux élèves : au lieu de la perdre, il la multiplie. Tandis que notre vie passe, le règne ne passe pas et nous porte jusqu’à la vie éternelle.

Dialogue avec le Christ
Sois le soleil dans ma vie et que la pluie de tes grâces fertilise mes actions pour la vie éternelle et pour le bien de l'Eglise et de mon prochain.

Résolution
Renforcer mon union à Dieu et me montrer disponible pour les besoins de mon prochain.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales