Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : vendredi 21 septembre 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Vocation de Matthieu

Evangile selon St Matthieu, chapitre 9, 9-13

Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d’impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.

Prière d'introduction
Marie, sainte Vierge, apprends-moi à être en silence en moi, pour que, comme toi, je puisse écouter le Seigneur et me laisser conduire par l’Esprit Saint.

Demande
Cœur ouvert et généreux pour entendre l’appel du Christ aujourd’hui, se lever et le suivre.

Points de réflexion

1. Découvrons aujourd’hui, à nouveau mais de manière renouvelée, qui est Jésus. Pour celui qui aime, chaque jour il re-découvre la personne aimée et renouvelle son amour.
Jésus attire les foules. Il y a quelque chose en lui qui inspire confiance et amène ceux qui se sentent en échec, parfois considérés comme indignes, impurs ou moins que rien, à s’approcher et prendre place avec lui. Il ne rejette personne, au contraire il accueille. Et il accueille à bras et à cœur ouverts. En effet, ils prennent place à table avec lui. Or, pour eux, partager un repas revient à faire entrer l’autre dans son intimité. Jésus aime qu’on s’approche avec confiance, et il prend la défense de qui s’est mis sous sa protection, comme lorsque les pharisiens veulent mettre leur justice en œuvre. La réponse du Christ nous révèle son Cœur : c’est un abîme de miséricorde dans lequel Il désire que nous nous réfugiions .

2. Jésus m’appelle aujourd’hui à le suivre. C’est Lui qui m’a donné la vie, ma famille, mes talents, la foi et la charité. C’est aussi Lui, ce même Jésus, qui me regarde, s’approche de moi et me dit : « Suis-moi ». Il me demande de le suivre comme je suis, à cet instant précis, maintenant. Non comme j’aimerais ou devrais être, pensée qui prend bien souvent trop de place dans notre cœur. Il me connaît bien, encore mieux que moi-même. Confiance, Il me regarde avec amour. Il désire que je sois heureux aujourd’hui. Le plus grand bonheur n’est-il pas d’être avec Dieu, uni à Lui ? C’est Lui qui connaît le chemin, Il est le chemin.

3. Il appelle, mais ce n’est pas Lui qui donne la réponse. A moi de me lever et de le suivre librement. Où va-t-il ? Ou que demande-t-il ? Il demande de s’asseoir à table avec Lui, et avec les publicains et les pécheurs, ceux qui sont comme moi, et différents à la fois, et comme Lui de les aimer. Il me demande d’accepter les autres et de m’accepter moi-même, pécheur. Car Il est venu pour les malades. Le médecin ne s’énerve pas contre son patient parce qu’il est malade. Il s’acharnera contre la maladie, non contre son porteur. Il me demande d’apprendre : « C’est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. » Il me demande la conversion du cœur. En d’autres termes, que je me tourne aujourd’hui vers lui, et le laisse enlever ce qui n’est pas Lui en moi, ce qui rend mon cœur dur comme celui des pharisiens, pour qu’ Il puisse me modeler et qu’ Il puisse aimer en moi.

Dialogue avec le Christ
Jésus, que ce soit Toi qui vives en moi. Toi, qui veux me donner Ta paix et ta joie. Merci de venir à moi aujourd’hui et de m’appeler.

Résolution
Bénir intérieurement les personnes avec qui je serai aujourd’hui, spécialement celles que j’apprécie le moins, en demandant à Jésus qu’il me donne de les regarder comme Lui les regarde.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales