Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 juin 2022 - Saint Pierre et Saint Paul
Date : jeudi 20 septembre 2012
La m餩tation

 

Les méditations

La pécheresse pardonnée à cause de son grand amour

Evangile selon St Luc, chapitre 7, 36-50

Un pharisien avait invité Jésus à manger avec lui. Jésus entra chez lui et prit place à table.
Survint une femme de la ville, une pécheresse. Elle avait appris que Jésus mangeait chez le pharisien, et elle apportait un vase précieux plein de parfum. Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, à ses pieds, et ses larmes mouillaient les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et y versait le parfum.
En voyant cela, le pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu’elle est : une pécheresse. »
Jésus prit la parole : « Simon, j’ai quelque chose à te dire. ? Parle, Maître. »
Jésus reprit : « Un créancier avait deux débiteurs ; le premier lui devait cinq cents pièces d’argent, l’autre cinquante. Comme ni l’un ni l’autre ne pouvait rembourser, il remit à tous deux leur dette. Lequel des deux l’aimera davantage ? »
Simon répondit : « C’est celui à qui il a remis davantage, il me semble. ? Tu as raison », lui dit Jésus.
Il se tourna vers la femme, en disant à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré chez toi, et tu ne m’as pas versé d’eau sur les pieds ; elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux. Tu ne m’as pas embrassé ; elle, depuis son entrée, elle n’a pas cessé d’embrasser mes pieds. Tu ne m’as pas versé de parfum sur la tête ; elle, elle m’a versé un parfum précieux sur les pieds. Je te le dis : si ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, c’est à cause de son grand amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. »
Puis il s’adressa à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. » Les invités se dirent : « Qui est cet homme, qui va jusqu’à pardonner les péchés ? » Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! »

Prière d'introduction
Jésus je veux passer ces quelques minutes avec Toi. Apprends-moi à T’aimer chaque jour plus et à avoir une plus grande confiance en Ta miséricorde.

Demande
Seigneur, aide-moi à toujours avoir confiance en Ton infinie miséricorde

Points de réflexion

1. Pour la méditation d’aujourd’hui nous allons juste nous centrer sur deux des personnages : tout d’abord Simon et ensuite la pécheresse. Quel était le problème de Simon, que le Christ a voulu mettre en relief par cet épisode ? En effet, c’était sûrement un homme tout à fait comme il faut, respectant les commandements de Dieu, toutes les normes cultuelles, ainsi que les différents codes de l’étiquette et de loi civile de son temps. Cependant le Seigneur, d’une certaine manière, le reprend. C’est qu’il lui manquait l’ingrédient essentiel, l’amour. Un peu comme si l’on préparait une excellente confiture, avec de très bon fruits, mais en oubliant d’y mettre le sucre, ou pire encore, si par confusion on mettait du sel à la place. Voilà le problème de Simon, ce n’est pas que ses actions soient mauvaises, mais il n’aime pas, ou du moins pas assez.

2. La pécheresse est le cas inverse. Elle ne suit pas les commandements de Dieu, ni toutes les diverses normes de son temps, mais elle aime et par son grand amour pour Dieu, veut changer. Par cet épisode, le Seigneur ne veut pas dire que tant que l’on aime ce n’est pas grave si l’on pèche, mais au contraire, Il veut dire que si l’on ne pèche pas, mais qu’on n’aime pas, l’on n’est pas non plus sur le bon chemin.

3. Sainte Thérèse de Lisieux avait très bien compris cela. En lisant cette phrase de ce passage : « mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour » elle se sentit quelque peu désolée, sachant que dans sa vie Jésus ne lui avait pas pardonné de grands crimes. Cependant elle y trouva une raison encore plus grande pour aimer Dieu, qui l’avait protégée de tant de possibles chutes, tel une mère, qui enlève les pierres là on son enfant va marcher. Elle comprit alors, et le mit en pratique, que ce que Jésus voulait, c’était qu’elle l’aimât par-dessus tout. Elle s’abandonna entièrement en lui. Elle le fit admirablement jusqu’au jour de sa mort.

Dialogue avec le Christ
Jésus, je veux T’aimer par-dessus tout, fais que mes actions soient motivées et inspirées par mon amour pour Toi.

Résolution
Prendre un petit moment, cette semaine, pour essayer d’analyser ce qui motive mes actions. Mon amour pour Dieu et pour les autres, ou bien d’autres intentions plus égocentriques.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales