Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 décembre 2021 - Sainte Bibiane
Date : jeudi 8 décembre 2011
La m餩tation

 

Les méditations

Marie comblée par Dieu

Evangile selon St Luc, chapitre 1, 26-38

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? »
L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu’Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait : ’la femme stérile’. Car rien n’est impossible à Dieu. »
Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.

Prière d'introduction
Seigneur, aide-moi à venir devant toi avec humilité. C’est ainsi que je peux te connaître, c’est seulement avec humilité que je peux m’approcher de toi. Je veux t’ouvrir mon cœur. Je veux écouter ce que tu veux me dire.

Demande
Une filiale dévotion envers Marie

Points de réflexion

1. Nous fêtons aujourd’hui l’Immaculée Conception, c’est-à-dire que nous célébrons aujourd’hui la vierge Marie en admirant en elle son Immaculée conception. Marie a reçu la grâce unique et merveilleuse de naître sans la trace du péché originel, son âme est immaculée, depuis sa conception. Pour essayer de bien comprendre ce que cela veut dire, il peut être utile de reprendre une image que Thérèse de Lisieux utilisait, quand elle parlait de la grâce qu’elle avait eue de ne pas avoir commis de péché grave. Cette image est encore plus vraie et plus complète pour la vierge Marie. Thérèse parle d’une enfant qui marche ou qui court sur un chemin. Elle ne voit pas qu’il y a une racine qui, sortant de terre, va la faire trébucher et lui faire du mal. Le père de cette enfant, la voyant tombée va l’aider à se relever, et va la soigner s’il le faut. Ceci est ce qui se passe pour les pécheurs, qui ne voient pas le mal qui les guette, qui tombent dans le péché, et qui se font secourir par Dieu. Mais il peut se passer autre chose. Que se passe-t-il si le père de cette enfant, reconnaissant le chemin où sa fille va passer, voit cette racine, et pour éviter que son enfant ne se blesse, enlève la racine ? L’enfant va alors passer sans même tomber. C’est ce qui est arrivé à Thérèse, et, d’une manière autrement plus grande et magnifique, à la vierge Marie.

2. Ceux qui ont été sauvés du péché sont-ils donc meilleurs que les autres, qui ont trouvé la racine sur le chemin ? Non, car c’est par pure grâce de Dieu que Thérèse, et surtout Marie, ne sont pas tombées. Marie n’avait aucun mérite qui lui aurait permis de ne pas être touchée par le péché. Elle a autant de raisons que nous de remercier Dieu, bien que pour une raison un peu différente, et autant de raisons que nous d’être humble devant Dieu. Et de fait, c’est ce qu’a vécu Marie. Une grande humilité. Elle affirme elle-même être la servante du Seigneur. Nous ne pouvons pas imiter Marie dans son immaculée conception, mais dans son humilité et dans sa gratitude envers Dieu nous pouvons faire comme elle. De la véritable humilité découle la gratitude. En reconnaissant que tout nous vient de Dieu, nous ne pouvons que le louer, et nous déclarer son serviteur.

3. Pourquoi Marie a-t-elle reçue cette grâce d’être conçue sans péché ? Le passage d’Evangile que nous lisons aujourd’hui nous donne la réponse. Marie avait une mission spéciale dans l’histoire de l’humanité. La plus grande et la plus noble tâche de toute l’histoire, celle d’être la mère du Fils de Dieu. Dieu ne donne pas ses grâces en vain. Il nous les donne pour notre bien, et Marie a su rester fidèle à la grâce qu’elle a reçue. Et il nous les donne pour que nous en fassions profiter les autres, pour que nous participions à l’œuvre du salut. Dieu qui nous a créés sans nous, n’a pas voulu nous sauver sans nous. Petits ou grands, nous avons tous des dons, des talents, que nous pouvons mettre au service de nos frères et sœurs. Sachons donc, comme Marie, être fidèle à ce que Dieu nous demande, à ce qu’il nous donne. C’est de cette manière que nous le servirons le mieux, et que nous aimerons le plus notre prochain.

Dialogue avec Marie
Marie, merci d’avoir dit oui à Dieu. Merci de nous avoir donné Jésus. Par ton obéissance et ton humilité tu as trouvé grâce aux yeux de Dieu. Merci de continuer à veiller sur tes enfants depuis le Ciel. Ne m’abandonne pas Marie ! Conduis-moi à Jésus !

Résolution
Faire une prière à Marie, en lui demandant de nous conduire à Jésus.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales