Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : dimanche 4 novembre 2012
La m餩tation

 

Les méditations

L’amour avant tout

Evangile selon St Marc, chapitre 12, 28-34

Un scribe s’avança vers Jésus pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? »
Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »
Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as raison de dire que Dieu est l’Unique et qu’il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. »
Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.

Prière d'introduction
Seigneur, aide-moi à me mettre à Ton écoute. Aide-moi à trouver le silence, à avoir un cœur attentif, pour que je puisse écouter ce que Tu veux me dire.

Demande
Un cœur qui aime.

Points de réflexion

1. Dans ce passage, nous voyons un scribe s’avancer vers Jésus, et lui faire cette question sur le premier des commandements. Cette question, qui pourrait sembler une simple vérification du fait que Jésus connaisse bien l’Ecriture, qu’il ait bien appris son « catéchisme », est en fait une question très importante, une question existentielle, qui nous met devant le sens de la vie. Car répondre à cette question c’est dire ce qu’il y a de plus important dans la vie de l’homme, ce pour quoi il doit d’abord se préoccuper, ce qu’en aucune circonstance il ne peut oublier.

2. Et Jésus répond simplement, en citant l’Ecriture, reprenant ce que Dieu avait révélé à Moïse sur le Mont Sinaï. Notons que la réponse commence par « Ecoute, Israël ». Ce que Dieu demande d’abord aux hommes, c’est de se mettre à l’écoute, d’ouvrir son cœur pour accueillir ce que Dieu veut lui dire. En effet, si nous ne sommes pas prêts à écouter et à accueillir ce que Dieu veut nous dire, cela ne sert à rien qu’il nous révèle ce qu’il y a de plus important, ce qui donne tout son sens à l’existence humaine.

3. Le scribe reprend alors les paroles de Jésus, et il ajoute qu’aimer Dieu et son prochain vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. Jésus lui dit ensuite qu’il a fait une remarque judicieuse. C’est bien l’amour qui doit venir en premier, et le reste ensuite. Tout ce que l’on peut faire, pour Dieu ou pour les autres, n’a un sens que si cela est fait avec amour. Il y a d’autres commandements que celui de l’amour, mais ils viennent ensuite. Dieu nous demande d’abord d’aimer, et c’est cet amour qui doit nous donne la raison de respecter les autres commandements. Plus tard, saint Paul écrira, dans un texte qu’il faut relire et méditer : « J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert de rien » (1 Corinthiens 13).

Dialogue avec le Christ
Seigneur, Toi qui es l’amour même, apprends-moi à aimer. Change mon cœur de pierre en un cœur de chair. Aide-moi à tourner les yeux vers Toi et vers mon prochain, que je n’agisse plus par égoïsme, mais par amour.

Résolution
Faire un petit acte de charité.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales