Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : dimanche 25 novembre 2012
La m餩tation

 

Les méditations

Solennité du Christ Roi de l’univers

Evangile selon St Jean, chapitre 18, 33-37

Lorsque Jésus comparu devant Pilate, celui-ci l’interrogea : « Es-tu le roi des Juifs ? »
Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien parce que d’autres te l’ont dit ? »
Pilate répondit : « Est-ce que je suis Juif, moi ? Ta nation et les chefs des prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? »
Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde ; si ma royauté venait de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d’ici. »
Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi qui dis que je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. »

Prière d'introduction
Seigneur, je veux écouter Ta voix en ce dimanche où Tu nous est présenté comme notre roi. Parle, Seigneur, Ton serviteur écoute.

Demande
Lumière pour savoir ce dont je peux me détacher pour mieux appartenir à Jésus.

Points de réflexion

« Ma royauté ne vient pas d’ici ». Si le royaume de Dieu n’est « pas d’ici », d’où est-il ? Apparemment Jésus se limite à dire que le royaume de Dieu n’est pas de notre monde, il ne dit pas de manière si évidente comment entrer dans ce royaume, comment le connaître. Mais le « pas d’ici » reste un indice. Pour entrer dans le royaume de Dieu, pour dire « oui » à Dieu, il faut notamment passer par un « non » à ce qui empêche l’entrée dans le royaume. Saint Ignace de Loyola propose trois marches dans l’ascension spirituelle vers le royaume de Dieu, appelées les « trois degrés d’humilité ».

1. Renoncer au péché qui est le rejet de Dieu. La solennité du Christ-Roi est une bonne occasion pour renouveler intérieurement les promesses de notre baptême. « Rejetez-vous Satan et tout ce qui conduit au péché ? ? Oui, j’y renonce » - avons-nous répondu nous-mêmes ou bien ce qui nous ont représenté à ce moment-là, nos parents, parrain et marraine.

2. Choisir Jésus-Christ comme roi de notre vie et relativiser l’importance de ce qui, dans le monde qui nous entoure, ne sert pas directement le Christ et les desseins de Dieu. Proclamer le Christ Roi de l’univers, c’est reconnaître qu’en Lui toute la création doit être soumise au Père. « Qu’il soit tout en tous » (1 Corinthiens 15,28). Donc il ne s’agit plus seulement d’éviter ce qui est intrinsèquement mauvais, mais encore de laisser sur le chemin tout ce qui nous empêche d’entrer dans le royaume.

3. Marcher à la suite de Jésus : que notre attitude ressemble à la sienne, prendre notre croix à sa suite. N’oublions pas que le dialogue avec Pilate que nous venons de lire précède immédiatement le portement de croix. Celui qui accepte d’être appelé roi est Celui qui va prendre sa croix et accueillir les outrages et les coups. Jésus vient rendre témoignage à la vérité. La vérité descend du Ciel pour se révéler à ceux qui sont ici et ne la connaissent pas en plénitude.

Dialogue avec le Christ
Prends, Seigneur et reçois, toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté ; Tout ce que j'ai et possède, c'est Toi qui me l'as donné : A Toi, Seigneur, je le rends Tout est à Toi, disposes-en selon Ton entière volonté. Donne-moi, Ton amour et ta grâce : cela me suffit.

Résolution
Inviter un(e) ami(e) ou membre de la famille à dire une prière de consécration au Christ Roi, par exemple la suivante : Jésus-Christ, Roi de l’univers, Roi de nos vies et de nos familles, nous venons à toi pour t’offrir tout ce que nous sommes et tout ce que nous possédons, nos pensées, nos désirs, nos préoccupations, nos qualités et nos défauts. Nous voulons les mettre à ton service et collaborer à ton œuvre de salut et à l’extension de ton Règne dans le monde. Accueille avec amour la consécration de nos vies que nous te faisons aujourd’hui. Accepte-la en action de grâce pour tout ce que nous avons reçu de toi. Donne-nous la grâce de suivre le chemin de sainteté dans l’imitation de tes vertus et de donner publiquement le témoignage de notre foi en toi. Qu’ainsi tous les hommes et les femmes qui nous entourent trouvent en nous d’authentiques disciples, fondés dans la charité universelle, la cohérence entre la foi et les actes et un ardent désir que s’établisse ton Règne sur la terre. Mets en nos cœurs les sentiments qui t'ont porté à t'incarner et à mourir sur la croix pour le salut de tous les hommes. Fais-nous vivre fidèlement le commandement de la charité que tu nous as laissé en testament. Embrase nos cœurs, éclaire nos esprits, affermis nos décisions et conduis-nous toujours sur le chemin de la fidélité à tes commandements. Fais de nous des instruments dociles et passionnés de ton amour pour mieux servir notre Mère l’Église, en portant ton salut et ton évangile à de nombreuses personnes. Détache-nous de toutes les craintes et égoïsmes. Fortifie notre foi dans le charisme que tu nous as confié. Accorde-nous le courage de répondre fidèlement à ton appel. Amen



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales