Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : mardi 26 mars 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Annonce de la trahison de Judas et du reniement de Pierre

Evangile selon St Jean, chapitre 13, 21-38

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père,
au cours du repas qu’il prenait avec ses disciples,
il fut bouleversé au plus profond de lui-même,
et il attesta :
« Amen, amen, je vous le dis :
l’un de vous me livrera. »
Les disciples se regardaient les uns les autres,
sans parvenir à comprendre de qui Jésus parlait.
Comme il y avait à table, tout contre Jésus,
l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait,
Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus
de qui il veut parler.
Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus
et lui dit :
« Seigneur, qui est-ce ? »
Jésus lui répond :
« C’est celui à qui j’offrirai
la bouchée que je vais tremper dans le plat. »
Il trempe la bouchée,
et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote.
Et, quand Judas eut pris la bouchée,
Satan entra en lui.
Jésus lui dit alors :
« Ce que tu fais, fais-le vite. »
Mais aucun des convives ne comprit le sens de cette parole.
Comme Judas tenait la bourse commune,
certains pensèrent que Jésus voulait lui dire
d’acheter ce qu’il fallait pour la fête,
ou de donner quelque chose aux pauvres.
Quand Judas eut pris la bouchée, il sortit aussitôt ;
il faisait nuit.

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, en cette Semaine Sainte mon plus grand désir est de T’accompagner dans Ta Passion. Aide-moi à rester ferme et fidèle, comme Marie et Jean, au pied de Ta Croix.

Demande
Seigneur viens en aide à ma nature humaine affaiblie par le péché. Aide-moi à reconnaître ma faiblesse et mon besoin de Toi. Sans Toi je ne peux rien faire. J’ai besoin d’être sauvé par Toi.

Points de réflexion

1. L’Esprit est ardent mais la chair est faible. Pierre était sûr de son amour et de sa fidélité envers le Seigneur. Il était prêt à parier sur sa fidélité envers Jésus, jusqu’à l’extrême de la mort. Il ne soupçonnait pas qu’une faiblesse profonde lui tenait tête. Combien de fois je tombe aussi dans la présomption en me croyant déjà mûr dans ma vie spirituelle, et déjà converti. Cette présomption ne me porte-t-elle pas à me relâcher dans mes efforts pour chercher Dieu dans mon quotidien et le servir ? Suis-je conscient que la sainteté n’est autre chose que la communion avec Lui dans mon quotidien ? Je serai saint dans la mesure où je m’appuie sur Lui et où je laisse le Seigneur agir en moi.

2. Ma condition de pécheur me met dans une situation de dépendance constante envers le Seigneur. La dépendance est mal vue aujourd’hui. Selon les critères du monde elle nuit à l’autonomie et à la liberté de l’homme. Mais dans l’esprit de l’Evangile, la dépendance envers Dieu est un facteur qui fait grandir. Elle agrandit mon union avec le Seigneur et mon amour pour Lui. N’est-ce pas typique des amoureux de dire, « j’ai besoin de toi, je ne peux pas vivre sans toi.  » Cette reconnaissance d’une dépendance de l’autre fait que leur amour est encore plus vrai et plus fort. En reconnaissant ma faiblesse, en reconnaissant que je suis pécheur, je suis amené à dire la même chose au Seigneur. Seigneur, j’ai besoin de Toi. J’ai besoin d’être sauvé par Toi. Ton sacrifice sur la croix n’a pas été en vain. Je ne peux pas vivre sans Toi.

3. Pierre et Judas étaient tous les deux tombé dans la présomption. Judas est tombé dans la présomption de pouvoir vivre sans Jésus. Pierre était tombé dans la présomption de pouvoir vivre avec Jésus mais sans son aide. Tous les deux sont ensuite tombés dans le péché du reniement. La seule sortie possible de cette situation était de reconnaître leur besoin du Christ, de son amour et de sa miséricorde et de s’accrocher à Lui. Heureusement Pierre a réussi à trouver la sortie.

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus je reconnais aujourd’hui ma dépendance totale envers Toi. Je suis faible. Je suis pécheur. J’ai donc besoin de Toi. Sans Ton aide je n’arriverai pas à Te suivre jusqu’au Calvaire et jusqu’à la résurrection. J’ai besoin d’être sauvé par Toi. Je ne peux pas vivre sans Toi dans mon quotidien. Comme Pierre, aide-moi à vaincre la présomption d’être déjà converti. Aide-moi aussi à éviter la présomption de pouvoir vivre sans Toi. Et si je tombe, Seigneur, aide-moi à ne jamais douter de Ton amour et de Ta miséricorde. Tu attends à bras ouvert ma demande de pardon.

Résolution
Participer au Sacrement de Réconciliation. Si je me suis déjà confessé, je prendrai quelques moments pour contempler mon crucifix et remercier le Seigneur pour son amour et sa miséricorde.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales