Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : samedi 13 avril 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus marche sur la mer

Evangile selon St Jean, chapitre 6, 16-21

C’était après la multiplication des pains. Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent au bord du lac. Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive. Déjà il faisait nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints.
Un grand vent se mit à souffler, et le lac devint houleux. Les disciples avaient ramé pendant cinq mille mètres environ, lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de crainte.
Mais il leur dit : « C’est moi. Soyez sans crainte. »
Les disciples voulaient le prendre dans la barque, mais aussitôt, la barque atteignit le rivage à l’endroit où ils se rendaient.

Prière d'introduction
Mon Dieu, je Te remercie pour cette nouvelle journée et je Te l’offre. Je T’aime et j’ai confiance en Toi. Je veux passer ce moment d’oraison avec Toi, parce que j’ai besoin de Toi, et que j’aime être en Ta présence. Merci mon Dieu pour Ta présence.

Demande
Donne - moi la grâce de vivre aujourd’hui en « enfant de Dieu ».

Points de réflexion

1. Ils montèrent donc dans une barque, cherchant à traverser la mer en direction de Capharnaüm, mais la mer était déchaînée car le vent soufflait très fort. Les disciples étaient ensemble, dans la barque. La mer était déchaînée. Des vagues trop grandes. Du vent trop fort. Des remous trop fatiguants. Une obscurité trop noire, trop déroutante. C’est dur une tempête ! Elle nous éprouve, elle nous écrase même parfois ! Nous l’avons bien vécu ces dernières années. La barque de l’Église est bien remuée par les vagues, bien éprouvée par les difficultés. Nous sommes un peu désorientés parfois, il semble que parfois le mal prend trop d’ampleur, il semble nous écraser. Cette évangile nous parle particulièrement en ces moments de notre Église.
2. Il marchait sur la mer. Par là, Jésus se révèle comme Dieu. En effet, le psaume 77 évoque le Seigneur marchant sur les eaux démontées : "Sur la mer fut ton chemin, ton sentier sur les eaux innombrables ; et tes traces, nul ne les connut" (Ps 77,20). Seul Dieu pouvait le faire, et voici que Jésus se révèle à ses apôtres en marchant sur les eaux. Il est Dieu ! Il est le Tout Puissant, celui à qui même le vent obéit. Et Il vient à ses apôtres, Il vient avec eux, Il vient dans la barque. Jésus vient dans la barque de l’Eglise. Il nous fait bien comprendre par ce passage que c’est Lui qui la gouverne, c’est Lui qui la guide, qui la protège, qui la conduit et la réconforte, même au milieu de la tempête. Et les forces du mal n’ont pas de pouvoir sur Lui ! Lui, Il est Dieu ! Il domine tout ! et Il est avec nous !
2. «  C’est moi, ne craignez pas. » Ne craignons pas, quand nous nous voyons submergés par les difficultés, les maux de cette terre, les peurs... C’est Lui ! Jésus nous montre qu’Il est là. Il veut que nous ayons confiance en Lui, et non en des situations favorables, en des hommes, en des choses terrestres. C’est seulement en Lui que nous devons mettre notre confiance ! Seulement en Lui ! Car Lui Seul est Saint ! ne craignons pas si nous sommes persécutés, mettons notre confiance en la victoire de Jésus.

Dialogue avec le Christ
Jésus, donne moi Ta force au milieu de la tempête ! Donne moi Ton espérance ! Ne permets pas que je perde espoir, que je croule sous les difficultés. Ne permets pas que je me perde. Aide moi à rester dans la barque de Ton Eglise, et à Te voir, T’entendre me dire : « Ne crains pas, c’est Moi ! »

Résolution
Je ferai un acte de confiance en Jésus ce soir, en parlant avec Lui des difficultés vécues.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales