Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : mardi 30 avril 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Discours de la Cène : la paix du Christ soutiendra les disciples dans l'épreuve.

Evangile selon St Jean, chapitre 14, 27-31

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez.
Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde va venir. Certes, il n’y a rien en moi qui puisse lui donner prise, mais il faut que le monde sache que j’aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m’a commandé. »

Prière d'introduction
Mettons-nous dans la peau de Saint Jean. Nous sommes au Cénacle, le repas de la Pâques est préparé. Nous sommes tous réunis. L’ambiance est étrange, tendue. Le Maître parait triste. Il vient de nous dire que l’un de nous allait le trahir, que Pierre allait le renier. « Si vous m’aimez, vous resterez fidèles à mes commandements » (Jn 14,15), cette phrase résonne en moi. Je ne comprends pas ce qui se passe. Je sens la tristesse monter en moi. Il parle de partir vers le Père, mais dit qu’il nous enverra le Défenseur qui nous enseignera tout (Jn 14,26). Seigneur, que vas-Tu donc faire ? Où vas-Tu ? Je veux rester à tes côtés. Reste près de nous. Nous ne sommes pas prêts pour rester seuls.

Demande
Seigneur Jésus, intercède auprès du Père pour tous les hommes, afin que nous ne cherchions que Ta volonté. Donne -nous Ta paix, celle qui pénètre au plus profond de notre âme et donne sens à notre vie.

Points de réflexion

1. «  C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne » (Jn 14,27). Le Christ nous invite à ne pas avoir peur. Nous pouvons toujours compter sur l’aide de Dieu. Entrons dans le Cénacle pour contempler le Christ qui donne, sous les espèces de pain et de vin, son corps et son sang, anticipant ainsi le Calvaire, dans le sacrement de l’Eucharistie. C’est de cette façon que le Christ nous donne sa paix. Saint Paul dit : «  c’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, Israël et les païens, Il a fait un seul peuple ; par sa chair crucifiée, Il a fait tomber ce qui les séparait, le mur de la haine, (...) Il voulait les réconcilier avec Dieu par la croix. » (Ef 2, 14-16). En s’offrant sur la croix, le Christ nous donne sa paix. Ce n’est pas la paix du monde, mais celle qui est fruit de la Pâques, c’est-à-dire, fruit de son sacrifice, qui arrache la haine et la violence et réconcilie les hommes avec Dieu et entre eux. C’est le trophée de sa victoire sur le péché et sur la mort, de sa pacifique guerre contre le mal du monde, libéré et vaincu avec les armes de la vérité et de l’amour.

2. « Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde va venir. Certes, il n’y a rien en moi qui puisse lui donner prise, mais il faut que le monde sache que j’aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m’a commandé. » Le Christ prévient les apôtres qu’Il ne sera plus présent de la même manière. Il ne se communiquera plus de la même façon, mais ce n’est pas pour cela qu’Il ne sera pas à leurs côtés. Le prince du monde vient, mais nous n’avons rien à craindre, car le Christ l’a vaincu par son sacrifice. Dieu nous montre le chemin à suivre par l’obéissance de son Fils à sa volonté. Les apôtres suivront ses pas lorsqu’ils partiront évangéliser le monde entier. Ils seront fidèles à la volonté du Père et la paix qu’ils reçoivent, par cette union avec Dieu, leur donnera la force d’aller jusqu’au bout, jusqu’au martyre.

3. «  La paix soit avec vous ! » (Jn 20,19 ; 21 ; 26). Ce n’est pas par hasard que le Christ s’approche des apôtres avec cette salutation après sa résurrection. Cette paix est le cadeau qu’Il leur offre, non pas pour l’avoir égoïstement cachée mais pour la partager par leur témoignage. «  Levons nous, partons » (Jn 14,31), le Christ nous invite à nous mettre en marche. La résurrection du Christ nous a ouvert les portes du paradis, Il est le pont entre le ciel et la terre. En passant par Lui nous pouvons connaître le Père et expérimenter la paix que nous donne cette union intime avec Lui. Transmettons la paix que nous avons reçue en cultivant avant tout des sentiments de paix et d’amour à l’intérieur de nous-mêmes. Levons les yeux vers notre Sauveur, élevons notre cœur et laissons nous transformer par l’amour de Dieu qui nous appelle.

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, donne-moi Ta paix, celle qui vient de cette union profonde et intime avec le Père. Il est la source d'eau vive dont j'ai besoin pour m'alimenter et me fortifier pour marcher à Ta suite. Prends- moi par la main et aide-moi à être ouvert à la volonté de Dieu sur ma vie. Dans la mesure où je corresponds à Ton appel, la paix grandira dans mon âme et ma vie aura un sens.

Résolution
Je serai semeur de paix autour de moi aujourd'hui, en témoignant de mon amitié avec le Christ de par mon comportement de pardon, de joie et de charité.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales