Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : mardi 14 mai 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Demeurez dans mon amour

Evangile selon St Jean, chapitre 15, 9-17

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, Tu nous demandes de nous aimer les uns les autres, comme Tu nous as aimés : tu sais bien, Seigneur, que nous ne pouvons rien sans Toi, sans l’Esprit qui habite en Toi et qui T’unit à Ton Père... accorde-nous d’être, nous aussi, habités de ton Esprit.

Demande
Seigneur aidez-nous à nous ouvrir totalement à votre action, pour que Votre vie soit véritablement notre vie.

Points de réflexion

1. Pour demeurer en Ton amour, Seigneur, que devons-nous faire ? Que pouvons-nous faire et comment pouvons-nous le faire, pour que nos actions, nos pensées et notre attitude Te plaisent ? Dans quelques jours, nous célébrerons Ton Ascension dans la gloire du Père, d’où Tu nous as promis d’envoyer l’Esprit Saint, pour qu’il nous remplisse de Toi et de Ta vie divine. Tu as prié Ton Père pour que cet Esprit nous unisse, au point d’être un entre nous, Tes frères, comme Toi et le Père êtes Un. Tu es le Bon Pasteur qui veilles sur ses brebis et guides le troupeau vers le Père.
Tu nous as mis en garde contre les mercenaires, qui s’enfuient quand ils voient arriver le danger. Tu nous demandes de ne pas hésiter à prendre notre croix et à Te suivre, partout où Tu iras, même, et surtout, si le chemin est étroit. Tu veux que nous Te fassions confiance, parce qu’aucun de ceux qui se seront mis à ta suite ne se perdra. Tu nous parles de l’amour de ton Père envers Toi, lui qui ne T’a pas envoyé pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé.
Tu nous as aussi demandé de ne pas juger pour ne pas être jugés. Tu nous promets qu’on versera pour nous une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante de miséricorde, comme celle que nous aurons,nous-mêmes, utilisée. Tu nous as dit aussi que ce n’est pas en Te disant ?Seigneur, Seigneur ? qu’on entrera dans le Royaume, mais que c’est en faisant la volonté de ton Père qui est dans les cieux....

2. Tu viens de nous donner un nouveau Pape, Ton Vicaire... Il est ton serviteur et le jeudi saint il nous disait : «  S’aider les uns les autres : voilà ce que Jésus nous enseigne et c’est ce que je fais. Et je le fais de tout cœur, parce que c’est mon devoir comme prêtre et comme évêque : je dois être à votre service. C’est un devoir qui me vient du cœur, je l’aime. J’aime cela et j’aime le faire parce que le Seigneur m’a enseigné à faire ainsi. Mais vous aussi, aidez-nous, aidez-vous toujours, les uns les autres et ainsi en nous aidant nous nous ferons du bien. »

3. Et Tu nous as donné Marie comme exemple : «  Je suis la Servante du Seigneur » a-t-elle répondu à l’Ange qui lui annonçait que Dieu, ton Père, l’avait choisie entre toutes les femmes pour être ta Mère, la Mère du Fils de Dieu Père, et l’Epouse de l’Esprit Saint. Elle T’a suivi partout en Galilée, elle T’a accompagné sans cesse, elle était à Cana, elle était aussi au pied de la croix. Et là, Tu nous l’as donnée pour Mère... Tu nous l’as donnée comme refuge, comme protectrice. Elle nous a pris en charge et ne nous quittera jamais.
Pour demeurer en Ton amour et nous aimer les uns les autres, il n’y a pas meilleur modèle que Marie. Elle est le moyen dont Tu T’es servi pour venir jusqu’à nous et c’est aussi le moyen dont nous devons nous servir pour aller à Toi. Elle est notre Mère, mais elle est aussi la Reine et la souveraine de tous les hommes, de tous les saints et de tous les anges. Pour être avec Toi, Seigneur, pour nous aimer les uns les autres, il faut que nous soyons remplis de la charité, qui n’est autre que le fruit de l’Esprit, qui nous a été donné et qui déborde du Cœur de Marie, médiatrice entre le ciel et la terre.

Dialogue avec le Christ
Jésus, mon Seigneur, Tu sais bien que je suis incapable de T’aimer comme Tu le veux : Tu m’as donné Ta Mère, pour me conduire jusqu’à Toi et me faire aimer comme Tu aimes... Alors je veux Te dire merci pour cette Mère.

Résolution
Quand la tentation menace et que le démon tourne tout près de moi, que je sache me réfugier dans le cœur de Marie, qui ne m’abandonnera jamais.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales