Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : samedi 8 juin 2013
La m餩tation

 

Les méditations

"Sa mère gardait tout cela dans son coeur"

Evangile selon St Luc, chapitre 2, 41-51

Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume. Comme ils s’en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s’en aperçoivent. Pensant qu’il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher.
C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! »
Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C’est chez mon Père que je dois être. »
Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.
Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements.

Prière d'introduction
Avec Marie et Joseph, mettons- nous à la recherche de Jésus.
(Prends un moment de silence, et fais tienne cette phrase)

Demande
Aujourd’hui, jour où toute l’église célèbre Marie, son cœur immaculé, demandons à Marie de rentrer un peu plus dans le mystère de la foi. Apprends- nous, Marie, à donner chaque fois plus de place à Jésus dans notre cœur.

Points de réflexion

Marie et Joseph sont partis à la ville Sainte avec Jésus. De retour, ne le trouvant pas, ils commencent à le chercher parmi les siens ; ne Le trouvant pas, ils reviennent à Jérusalem, où ils chercheront partout. Ils finissent par Le trouver, assis dans le temple, au milieu des docteurs.

1. « En le voyant, ses parents furent stupéfaits ». Après l’avoir cherché trois jours de suite, Marie a peut-être perdu espoir de retrouver son enfant. Quand elle le voit, assis au milieu des docteurs, discutant avec eux, elle ne peut s’empêcher d’être ébahie, et même comme pétrifiée. Elle ne s’attendait pas à retrouver son fils ainsi, dans cette paix, tranquillité, comme si de rien n’était. Jésus a voulu rester là. C’était un acte volontaire de sa part. Et Marie, à ce moment là, ne peut le comprendre.
Elle lui dit : « Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! ». Elle réclame à Jésus de se rendre compte de la souffrance qu’il a causée à son cœur. Regarde comme nous avons souffert, depuis trois jours nous te cherchons !
Et voila que Jésus répond de façon inattendue, encore une fois : « comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C’est chez mon Père que je dois être. »
Marie voulait que Jésus regarde la souffrance qu’elle portait en elle, et voila que Jésus la mène plus haut, il lui révèle une nouvelle réalité (quelle savait déjà, mais qu’elle avait peut-être oubliée, ou pas mesurée) : Jésus est le fils du Père. Jésus, avec cette réponse, lui dit : «  Marie, vois qui je suis. » Ainsi, la direction du regard de Marie change. Elle voulait que son fils regarde sa souffrance ; et voila que son Fils l’appelle à le voir, Lui, à le reconnaître, le Fils de Dieu. «  Marie, vois qui je suis. »

2. Et ils revinrent à Nazareth et « sa mère gardait dans son cœur tous ces événements ». Marie vit avec le Fils du Père. A partir de ces événements, elle ne vit pas seulement avec Jésus, sous le même toit, mais Jésus vit en elle. Elle garde dans son cœur le mystère de son fils, Fils du Père. Elle cherche à accueillir cette réalité dans son for intérieur, comme elle l’a fait, le jour de l’annonciation où elle a accueilli Dieu en elle. Ainsi, la vie de Marie, ses joies et ses peines ne seront désormais jamais plus vécues de la même manière : elle accueille en elle, et dans son cœur, elle médite ces événements à la lumière de la Parole, dans la prière, dans la présence de Dieu.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, moi aussi je veux accueillir ta présence dans ma vie, dans ma maison, dans mon monde intérieur. Cette présence qui se manifeste à travers les événements. J’ai tant de mal à te voir là ! Je voudrais arrêter de regarder ma souffrance, ma douleur, pour me laisser, comme Marie, surprendre par la présence de mon Dieu, là ou je ne l’attendais pas. Révèle Seigneur ta présence, ne te cache plus. Et toi, Marie, accompagne-moi sur mon chemin !

Résolution
A la fin de la journée, choisir un événement, une rencontre de la journée et, à l’aide de Marie, la garder, la méditer dans le cœur. Que le Seigneur ainsi, révèle sa présence !



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales