Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : jeudi 13 juin 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Je chanterai sans fin la miséricorde de Seigneur

Evangile selon St Matthieu, chapitre 5, 20-26

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Je vous le déclare : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il en répondra au tribunal.
Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu’un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu’un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
Accorde-toi vite avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

Prière d'introduction
Seigneur, je crois que tu m’aimes. Tu me pardonnes toujours mes fautes. Je ne suis pas digne que tu viennes près de moi, et pourtant tu viens me relever quand je suis tombé. Merci pour ton amour, merci pour ta miséricorde Seigneur.

Demande
Un cœur miséricordieux.

Points de réflexion

1. Jésus l’a répété dans d’autres passages de l’Evangile, et surtout Il l’a montré avec sa vie, Il est venu sur terre pour apporter le pardon aux pécheurs, pour nous donner sa miséricorde. Il n’est pas venu pour condamner, mais pour sauver. Avec le péché d’Adam et Eve, l’humanité s’est séparée de Dieu. Nous ne pouvions pas, par nous-mêmes, réparer cette offense faite à Dieu. Il a donc envoyé son Fils sur terre, pour nous racheter de nos péchés. Et qu’avons-nous fait avec notre Sauveur, avec Celui qui, seul, pouvait nous redonner l’amitié avec Dieu que nous avions perdue ? Nous l’avons crucifié. Ceci aurait dû être l’acte définitif de la condamnation de l’homme. Et pourtant c’ est devenu l’acte ultime de notre rédemption. Sur la croix, Jésus ne nous condamne pas, au contraire, Il nous sauve, comme Il a sauvé le bon larron.

2. Le chrétien, comme son nom l’indique, est celui qui se met à la suite de Jésus, celui qui essaye de vivre ce que Jésus a enseigné, comme Jésus l’a vécu. Nous devons donc essayer de faire vivre cette miséricorde, que Jésus a envers nous, dans notre propre vie. C’est ce que Jésus nous explique dans ce passage. Dieu est allé avec nous bien au-delà de la simple justice. Et c’est ce que nous devons essayer de vivre avec nos frères et sœurs, avec les personnes qui vivent autour de nous ; répondre au mal par le bien. Jésus ne nous demande pas qu’il n’y ait pas d’ injustice. Ce qu’il nous demande, c’est de tout faire pour que ce soit à la fin le pardon et l’amour qui triomphent, qui prennent la première place. Ce qu’il veut, c’est que nous laissions toute haine et toute rancœur, et que nous remplissions notre cœur d’un véritable amour pour notre prochain.

3. Sainte Thérèse de Lisieux, en expliquant à ses sœurs carmélites l’importance qu’avait pour elle la miséricorde du Seigneur, s’est vu reprocher d’oublier un peu l’importance de la justice divine. Elle a alors justement répondu, qu’on obtient de Dieu ce qu’on attend de lui. Si vous attendez de Dieu la justice, c’est ce que vous aurez. Mais si vous espérez de lui la miséricorde, c’est ce que vous recevrez.
Qu’attendons-nous de Dieu ? Dieu est-il pour nous plein de miséricorde ? Ou est-il un juge implacable et sans pitié ? De cela dépend notre attitude envers les autres. Si, pour nous, Dieu est plein de miséricorde, comment ne pourrions-nous pas nous aussi pardonner à nos frères ? Mais si nous avons tendance à juger facilement les autres, peut-être que notre vision de Dieu ne laisse pas assez de place à la miséricorde.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, change mon cœur de pierre en en cœur de chair. Tu sais qu’il est si difficile pour nous de pardonner. Tu sais comme facilement la haine et la rancune prennent le dessus dans notre cœur. Aide-moi à être patient avec les autres, comme toi tu es patient avec moi. Aide-moi à pardonner, comme tu me pardonnes, Jésus.

Résolution
Pardonner dans son cœur à une personne envers laquelle nous avons un peu de rancune.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales