Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 8 décembre 2022 - Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie
Date : mercredi 19 juin 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Discours sur la montagne : la nouvelle justice dans l'aumône, la prière et le jeûne

Evangile selon St Matthieu, chapitre 6, 1-16

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.

Prière d'introduction
Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais ! + Tu sais quand je m’assois, quand je me lève ; de très loin, tu pénètres mes pensées. Que je marche ou me repose, tu le vois, tous mes chemins te sont familiers. Avant qu’un mot ne parvienne à mes lèvres, déjà, Seigneur, tu le sais.
Psaume 138 (139), 1-4

Demande
Seigneur, donne-moi de te connaître, sans me laisser conditionner par le respect humain.

Points de réflexion

1. «  Si vous voulez vivre comme des justes... » Alors que souvent nous cherchons à mesurer et à atteindre la justice par nos propres moyens, c’est Jésus, ici, qui nous indique les conditions de justice. Avec un regard selon la chair, pour avancer vers la justice, nous avons pour seule mesure, les autres, la société - le jugement des autres, qui nous permet de nous justifier : «  évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer ». Avec un regard selon l’esprit nous avons la certitude que le Seigneur est particulièrement attentif à ce qui n’est pas apparent : il regarde en vérité.
Se faire remarquer est la vie des comédiens, des journalistes ou des politiciens : On vit de l’éphémère. La vie intérieure de celui qui cherche à se faire remarquer se laisse conduire au le jour-le-jour ; elle n’est plus rythmée par des certitudes immuables, par les vérités structurantes, par la sagesse, mais se laisse conduire, au jour-le-jour, par le regard changeant de la masse indéfinie des autres.

2. Quel est notre critère de succès dans la vie ? Quel est le sens que nous lui donnons ? Le vrai sens de la vie est de découvrir le sens que Dieu lui a donné : Une mission à accomplir et la vie éternelle. Sans mépriser les dons de la création, notre espérance ne se satisfait en plénitude que dans les biens éternels. La communion avec Dieu est la récompense promise par le Christ, si l’on vit selon sa volonté.
Le succès se mesure alors dans la capacité de renoncer aux honneurs et aux commodités de ce monde par l’aumône et par le jeûne, qui rendent l’âme et le corps disponibles à Dieu. Il est bon de faire le régime spirituel pour s’entraîner à vivre selon les béatitudes, produire des fruits de sainteté et attendre de Dieu sa miséricorde. La sainteté, enfin, est une façon de vivre très joyeuse. L’ascèse, loin de fermer notre esprit, doit le libérer pour qu’il rayonne d’une vivante espérance.

3. Prier en vérité, c’est étendre les moments d’intimité avec Dieu et faire de l’ouvrage quotidien une expression de prière et d’amitié avec le Christ. Retirons-nous dans la chambre de notre cœur, pour mettre nos vies sous le regard de Dieu, qui est un regard de vérité et d’amour, non de jugement. Ce regard jette une lumière en notre esprit et le purifie du flou et des mensonges qui émanent du monde. Remercions Dieu de se mettre à notre écoute et entrons dans le combat, souvent aride, pour dompter notre attention et la soumettre au doux appel de notre Seigneur.

Dialogue avec le Christ
Jésus, je vis sous le regard bienveillant du Père très aimant. Aide-moi à découvrir le secret de l'amour, à vivre dans la vérité et à te suivre sur le chemin de la vie éternelle.

Résolution
Je rends un service « supplémentaire », par amour de mon prochain.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales