Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : samedi 29 juin 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Confession de foi de Pierre

Evangile selon St Matthieu, chapitre 16, 13-19

Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? »
Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.
Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Prière d'introduction
Jésus, me voici devant toi en ce jour. Je te cherche, mon âme a soif de toi, soif de te connaître, soif de vivre plus près de toi. J’ai le grand désir de grandir dans mon amour pour toi. Creuse encore ce désir en moi et viens le combler de ta seule présence.

Demande
Jésus, montre-moi ton visage. Que je te voie, que je te connaisse, que je t’aime et que je te suive. Révèle-toi plus profondément à moi. Je t’attends.

Points de réflexion

1. « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Il nous faut bien comprendre qu’il existe au moins deux types de connaissance de Dieu. Premièrement, il y a la connaissance héritée de la tradition religieuse et de la famille. Si nous sommes nés dans une famille chrétienne, nous avons entendu parler de Jésus depuis notre enfance. La deuxième connaissance de Dieu est cependant la plus capitale. Même si nous sommes issus d’une famille chrétienne, il doit y avoir un moment, où nous nous reconnaissons en tant que chrétien, non plus parce que nos parents ont fait ce choix pour nous, mais parce que nous avons découvert que Jésus est toujours vivant, qu’ilnous’appelle et parce que nous avons une relation directe avec lui. Nous ne sommes pas chrétiens pour continuer une tradition familiale ; cela n’est pas la raison première de notre foi. La seule raison valable de notre foi en Jésus, c’est notre relation directe et personnelle avec lui. Ce que les autres disent ou pensent sur Jésus ne sera jamais satisfaisant, car « faire l’expérience » de Dieu signifie rencontrer personnellement Dieu par l’intermédiaire de Jésus-Christ. Seule la rencontre avec « quelqu’un » - avec une personne, et non avec une doctrine - peut assouvir notre recherche d’absolu et de sens.

2. Après avoir fait sa profession de foi, Pierre reçoit la mission pour laquelle il a été créé : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église. » Qu’est-ce que l’Èglise et qu’elle est sa légitimité, après tant de scandales ? L’Eglise, rappelons-le, ce n’est pas d’abord une hiérarchie : pape, évêques et prêtres. Par le baptême, tous les chrétiens sont égaux ; c’est pourquoi l’Eglise est aussi appelée le « Peuple de Dieu ». Pour guider ce peuple en son nom, Jésus a choisi Pierre et les autres apôtres. La légitimité des conseils, que l’Eglise peut donner à l’humanité, tient au fait que Jésus-Christ est le chef spirituel de l’Eglise et qu’en tant que tel, Il la conduit à travers ses représentants. La confiance est inséparable de la foi. Est-il raisonnable de faire confiance à l’Eglise, si humaine, si imparfaite ? Oui, cela est raisonnable, car la pédagogie de Dieu se met -presque toujours- en place par des intermédiaires. Dans l’Ancien Testament, Dieu guidait son peuple par l’intermédiaire de juges, de prophètes, puis de rois, sans pour autant perdre sa mission divine. Jésus-Christ Lui-même confia à l’apôtre Pierre, la tâche de guider la barque de l’Église.

3. En conclusion, nous pouvons dire que l’Église a pour principale mission de nous aider à grandir dans l’amour du Christ, voilà sa raison d’être ! « L’Église désire servir cet objectif unique : que tout homme puisse retrouver le Christ, afin que le Christ puisse parcourir la route de l’existence, en compagnie de chacun », affirmait le Pape Jean Paul II.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, merci de m’avoir ouvert les portes de ton Église pour mieux te connaître et mieux te suivre. Pour moi, tu es un Père, un frère, un ami fidèle, un compagnon de tous les instants. Tu es mon Sauveur et je souhaite que tu règnes sur ma vie, sur mes peines et mes joies, sur mon intérieur, sur mes désirs et mes projets les plus secrets.

Résolution
Je chercherai à partager avec une personne de mon entourage qui est Jésus pour moi.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales