Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : mardi 12 mars 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Lève-toi, prends ton brancard

Evangile selon St Jean, chapitre 5, 1-16

À l’occasion d’une fête des Juifs, Jésus monta à Jérusalem.
Or, à Jérusalem, près de la Porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bézatha. Elle a cinq colonnades, sous lesquelles étaient couchés une foule de malades : aveugles, boiteux et paralysés. Il y en avait un qui était malade depuis trente-huit ans.
Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Est-ce que tu veux retrouver la santé ? »
Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. »
Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. »
Et aussitôt l’homme retrouva la santé. Il prit son brancard : il marchait !Or, ce jour-là était un jour de sabbat.
Les Juifs dirent à cet homme que Jésus avait guéri : « C’est le sabbat ! Tu n’as pas le droit de porter ton brancard. »
Il leur répliqua : « Celui qui m’a rendu la santé, c’est lui qui m’a dit : ’Prends ton brancard, et marche !’ »
Ils l’interrogèrent : « Quel est l’homme qui t’a dit : ’Prends-le, et marche’ ? »
Mais celui qui avait été guéri ne le savait pas ; en effet, Jésus s’était éloigné, car il y avait foule à cet endroit.
Plus tard, Jésus le retrouva dans le Temple et lui dit : « Te voilà en bonne santé. Ne pèche plus, il pourrait t’arriver pire encore. »
L’homme partit annoncer aux Juifs que c’était Jésus qui lui avait rendu la santé.
Et les Juifs se mirent à poursuivre Jésus parce qu’il avait fait cela le jour du sabbat.

Prière d'introduction
Seigneur, Tu es pour nous refuge et force, secours dans la détresse, toujours offert. Je serai sans crainte si la terre est secouée, si les montagnes s’effondrent au creux de la mer. (Ps 45)

Demande
Une confiance pleine dans le Seigneur, qui me pousse à reprendre le chemin vers Lui.

Points de réflexion

1. Cet homme, paralytique, attend une guérison depuis trente-huit ans. Il semble avoir oublié pourquoi il est venu à côté de la piscine miraculeuse. Et le Seigneur arrive avec sa question : tu veux retrouver la santé ? « Seigneur, » répond le paralysé, « je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ». C’est la vie, il s’est résigné à sa maladie.
Est-ce que je me suis résigné à mes vieilles habitudes intérieures, qui m’empêchent d ?avancer vers Jésus ? Je veux retrouver la santé de mon âme ?

2. « Lève-toi, prend ton brancard et marche ». Avec cette phrase, Jésus laisse le choix au paralysé. Soit il prend sa vie en main, il se lève, soit il reste installé sur les marches. La guérison est grâce de Dieu, mais elle est aussi notre désir et ouverture à cette grâce.

3. L’homme partit annoncer aux juifs que c’était Jésus qui lui avait rendu la santé. La fin de cette guérison laisse l’impression, que cet homme n’a pas trouvé tous les avantages qu’il souhaitait dans sa guérison. Il va choisir de dénoncer Jésus pour « sauver sa peau » et rester en bons termes avec les pharisiens. Une triste fin d’histoire pour Jésus, qui désire le bonheur de cet homme paralysé. Mais aussi une fin qui pourrait nous interpeler. Est-ce que je me plains quand le Seigneur répond à ma prière de façon inattendue ?

Dialogue avec le Christ
Tu veux retrouver la santé ? Et ma réponse ? Lève-toi, prend ton brancard et marche ! Qu’est-ce que ça veut dire pour moi aujourd’hui ?

Résolution
Reprendre mon désir et ma résolution de carême avec plus d’amour.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales