Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : lundi 9 septembre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus sauveur provoque l'hostilité des pharisiens

Evangile selon St Luc, chapitre 6, 6-11

Un autre jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était paralysée. Les scribes et les pharisiens observaient Jésus afin de voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l’accuser.
Mais il connaissait leurs pensées, et il dit à l’homme qui avait la main paralysée : « Lève-toi, et reste debout devant tout le monde. » L’homme se leva et se tint debout.
Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien, ou de faire le mal ? de sauver une vie, ou de la perdre ? »
Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l’homme : « Étends ta main. » Il le fit, et sa main redevint normale.

Prière d'introduction
Dans cette prière initiale, je voudrais, Seigneur, me mettre en marche. Comme les juifs qui se sont mis en marche vers la synagogue, pour être enseignés par toi, dans ce temps de préparation ; même si je ne me déplace pas, je me mets en marche vers toi. Je prépare mon cœur à te rencontrer, à rencontrer ta Parole, ton enseignement. (Prends conscience en gardant un moment de silence ; écoute le silence si les circonstances te le permettent, pour saisir un peu mieux la grandeur de Dieu et du fait de se mettre en attitude de dialogue avec Lui).

Demande
Enseigne-moi Seigneur, que je sois prêt à la conversion du cœur, à changer mes schémas en lisant ta Paroles. Que je sois interpellé par toi. Seigneur ouvre mon cœur !

Points de réflexion

1. C’est le jour du Sabbat, Jésus enseigne dans la synagogue. Il est à ce moment là très écouté, et une grande expectative commence à se former autour de lui. Tout en enseignant, Jésus observe l’assemblée. Il voit les pharisiens, il voit ceux qui écoutent attentivement, il voit les personnes malades, et il voit aussi, parmi eux, un homme dont la main droite est paralysée. Les pharisiens aussi l’on repéré, et ils se demandent si Jésus va faire quelque chose ou pas. Ils connaissent déjà bien Jésus... puisqu’ils prévoient ses actes, son cœur. Mais leur cœur est déjà prédisposé face à Jésus. Au fond, ils n’attendent que ça : que Jésus guérisse l’homme pour corroborer leur jugement.

2. Jésus le sait, et il en profite. Il veut que le message, cette fois-ci, soit vraiment clair. Et il dit à l’homme : « Lève-toi et reste debout devant tout le monde ». Il veut que tous le voit, que ce soit une évidence, « reste debout là » devant tout le monde. Et il annonce : Le jour du Sabbat, « est-il permis de faire le bien, ou de faire le mail ? de sauver une vie, ou de la perdre ? » Le jour du Sabbat c’est le jour du BIEN, c’est le jour du Dieu Amour ! et non pas de la mesquinerie de l’homme... Et Jésus fait le bien, et la main devient normale ; Dieu est au milieu de nous, parmi nous, il est venu pour faire le bien ! Le jour du repos, jour du Seigneur, jour de sa Vie parmi nous, c’est un jour qui doit le refléter !
Ces Pharisiens, le jour du Sabbat, choisissent le mal : l’Évangile nous dit : « ils furent remplis de fureur ».

Dialogue avec le Christ
Ta Parole est claire Seigneur, c’est le bien, la vie que tu veux ! Et le plus grand bien que l’homme peut faire, est de te célébrer en faisant le bien ! Viens Seigneur Jésus, car tu sais que souvent je veux faire le bien, mais ce qui sort de moi, comme spontanément, ce n’est pas ça. Viens ! Viens vivre en moi.

Résolution
Célébrer aujourd’hui le Seigneur, par une louange, par une visite eucharistique, ou en assistant à l’eucharistie du jour, ou en faisant un bien concret à quelqu’un.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales