Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : dimanche 8 septembre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

La vraie sagesse, c'est de renoncer à tout pour le Christ

Evangile selon St Luc, chapitre 14, 25-33

De grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit :
« Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple.
Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi ne peut pas être mon disciple.

Prière d'introduction
Je crois, Seigneur, qu’en prenant ce moment pour toi, je fais la chose la plus grande qu’un être humain peut faire : disposer son cœur et toute sa personne à la rencontre avec son Dieu. Donne -moi la grâce de te rencontrer ; non pas sentir ta présence mais te rencontrer en vérité !

Demande
Seigneur, ton appel est fort et exigeant. Donne-moi la grâce de me mettre aujourd’hui de nouveau à ta suite. Donne cette grâce à tous les chrétiens de mon pays, et aux chrétiens du monde entier.

Points de réflexion

1. L’Évangile d’aujourd’hui nous présente clairement l’appel que Jésus fait à ses disciples : un appel au renoncement, à prendre leur propre croix. Oui, l’appel de Jésus est clair et peut-être, aussi, dur à entendre. Que demande t-il vraiment ? Il ne demande pas un renoncement pour le goût de celui-ci ! Il demande qu’on le mette en premier : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à... ». Mettre Dieu en premier, avant notre propre famille, avant nos projets, avant ce qui nous appartient. Notre Dieu ne nous veut pas aller à l’économie. Comme lui se donne en entier à nous, il nous demande ce même don, à nous qui sommes ses disciples. Pour être disciples du Seigneur, nous devons le préférer à toute autre chose ou personne, il a la première place dans notre vie.

2. Les oreilles qui entendent cela sont celles de la foule, qui le suit déjà d’une certaine façon. Ils ont vécu un peu avec Jésus, ils commencent à connaître l’offrande qu’il fait de sa vie, comment il la donne librement, sa liberté de parole, son amour envers chacun des hommes et envers Dieu son Père. Et Jésus veut les amener plus loin. Il veut peut-être qu’ils se définissent, pour Lui ou pour le monde. La décision doit être claire. Avec ces phrases, il invite les disciples à se mettre à son école. Il ne suffit plus maintenant d’admirer Jésus... il s’agit de se mettre à sa suite, de vivre comme lui. « Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi ne peut pas être mon disciple ». Jésus ne demande pas de faire ce que lui ne fait pas, comme les pharisiens (faites ce qu’ils disent, mais ne faites pas ce qu’ils font, nous dis Jésus) Jésus nous dit « je vais en premier, n’ayez pas peur, il suffit de venir derrière moi ». Jésus prend ce chemin, et il ne le lâchera pas, même quand il deviendra dur jusqu’à l’extrême. Tous, nous pouvons nous retrouver dans ce chemin, et voir que Jésus est devant nous, il l’a vécu en premier. Ce chemin n’est pas un chemin lourd et pessimiste, Jésus le comble de sa présence, de sa joie et de sa paix et, en plus, nous avons la certitude que ce qui nous attend, c’est la vie éternelle.

Dialogue avec le Christ
Jésus, je veux te choisir aujourd’hui, et me mettre de façon renouvelée à ta suite. Donne-moi la force, par l’intercession des saints, et surtout de la Vierge Marie ; que je sache m’aventurer sur ce chemin.

Résolution
Choisis un acte dans la journée qui te permettra de mettre Jésus en premier.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales