Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : jeudi 17 octobre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Reproches aux docteurs de la Loi : illogisme et intentions mauvaises

Evangile selon St Luc, chapitre 11, 47-54

Jésus disait aux docteurs de la Loi :
« Malheureux êtes-vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Ainsi vous témoignez que vous approuvez les actes de vos pères, puisque eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux. C’est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et en persécuteront d’autres. Ainsi cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la création du monde, depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, qui a péri entre l’autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare : cette génération devra en rendre compte.
Malheureux êtes-vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui essayaient d’entrer, vous les en avez empêchés. »
Après que Jésus fut parti de là, les scribes et les pharisiens se mirent à lui en vouloir terriblement, et ils le harcelaient de questions ; ils étaient à l’affût pour s’emparer d’une de ses paroles.

Prière d'introduction
Ta voix, Seigneur, retentit silencieusement dans tout l’univers. Je rentre dans le secret de mon cœur pour entendre ta parole, pour te préparer une humble demeure, là où tu déploies une voûte céleste, image de la vie éternelle... Ta splendeur m’éblouit et remplit mon âme d’émerveillement. Loué sois-tu !

Demande
Donne-moi Seigneur, d'accueillir ta parole au quotidien, augmente ma foi pour la reconnaître dans la voix de l'Église et pour former ma conscience.

Points de réflexion

1. « Vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués ». La culture qui a tué ses prophètes et qui leur bâtit ses tombeaux, est celle de toutes les générations qui se détournent du Dieu unique et vrai, pour suivre les idoles de leur temps : idoles des systèmes politiques et juridiques (que l’on appelle « république »ou « démocratie »), idoles des richesses ou du pouvoir, idoles des sciences ou des superstitions, des forces occultes ou des énergies cosmiques ; tous se rejoignent dans la fragmentation universelle du courant d’origine : la création, l’homme, la société, qui découlent du Dieu Créateur - Celui qui s’est révélé, qui a parlé par les prophètes, qui nous guide par l’Esprit - pour se jeter dans l’océan de sa gloire, ils sont détournés du Dieu de la Providence et livrés à la merci de la loi du plus fort (ou de la Loi usurpée par le plus fort). À quelle culture est-ce que j’appartiens ?

2. « Cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la création du monde... ». Le sang des prophètes porte un message à deux sens : il signale la gravité du péché du monde et appelle avec empressement à la conversion ; et il démontre la grandeur de l’amour et de la fidélité de Dieu, assimilée par les victimes : l’amour transcende la mort. Par conséquent, le sang témoigne doublement : pour la victime et son message et contre la malice des assassins ; il est gravé de manière irréversible dans l’histoire, depuis Abel jusqu’à Zacharie et Jean Baptiste ; ce poids moral ne pourra être enlevé que par la mort du Christ.

3. « Vous avez enlevé la clef de la connaissance ». La clef est justement la parole de Dieu, que l’esprit prophétique adresse au monde dans son actualité. Cet esprit est étouffé par les rigidités institutionnelles ou par des considérations humaines d’un autre genre. La voix de Dieu résonne dans l’Église, corps du Christ et dans la conscience.
Comment, alors, obtenir la connaissance qui sauve ? Il suffit de suivre Jésus, sagesse éternelle de Dieu, et d’entrer dans la vie par la nouvelle naissance, pour apprendre de lui, afin de conformer notre vie à la sienne. Ne tombons pas dans le piège de croire, que l’Évangile est inaccessible à l’homme qui n’a pas fait de carrière universitaire ; que la vie selon l’Évangile retire le chrétien de la vie réelle et que les enfants doivent d’abord faire l’expérience « du monde », avant de suivre l’appel du Christ. Le royaume de Dieu n’est-il pas réservé à ceux qui ressemblent aux enfants ?

Dialogue avec le Christ
Je te rends grâce, Seigneur Jésus, car tu m’as donné ta Parole et l’intelligence pour l’écouter et la mettre en pratique. Merci pour le don de l’Évangile, qui me fait grandir dans la foi. Merci pour le don de ton Église qui me conduit vers toi. Merci pour le don de mon prochain, qui recadre l’arbitre de ma volonté sur un chemin de charité.

Résolution
Aujourd'hui, je fais un acte de renoncement à ma volonté en faveur de la volonté de mon prochain.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales