Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 7 décembre 2022 - Saint Ambroise
Date : jeudi 24 octobre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus, cause de division entre les hommes

Evangile selon St Luc, chapitre 12, 49-53

Jésus disait à ses disciples :
« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !
Je dois recevoir un baptême, et comme il m’en coûte d’attendre qu’il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division.
Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, tu m’invites à passer ce moment avec toi pour que la lecture et la méditation de ta Parole me transforment : tu veux que je sache être ton témoin au quotidien, mais tu sais ma faiblesse... Tu sais aussi mes réticences plus ou moins conscientes... Accorde-moi la grâce de la générosité et de la force, pour être ce que tu attends de moi là où tu m’as placé...

Demande
Seigneur, accorde-moi la grâce d’être candide comme une colombe mais prudent comme le serpent, pour que je sache transmettre le feu de la foi dans les cœurs où sa vigueur diminue. Le Saint Père insiste sur la désaffection de ta parole au sein de ton Église et nous demande de « réchauffer le cœur des 99 brebis », lassées de bien des discours inefficaces...

Points de réflexion

1. Je suis venu allumer un grand feu sur la terre.
Seigneur, le feu dont tu parles et dont tu rêves ne peut être ni un feu de vengeance ni un feu dévastateur... mais c’est le feu dont parlait Jean Baptiste, le feu du baptême d’eau et d’Esprit Saint, feu de la conversion du pécheur... feu de purification. Il ne s’agit pas de changer ce qui se voit à l’extérieur, mais il faut arriver à une conversion au plus intime de moi-même.
Tu veux ma conversion, mais en même temps, tu nous as dit de nous méfier des faux prophètes, qui anesthésient notre conscience en nous démontrant que tout est relatif et que tout le monde n’a pas la même idée du bien et du mal... Aide-moi à être vigilant !
Seigneur, je sais que « par la faute d’un seul le mal est entré dans le monde »... et qu’alors nous avons perdu tout ce que nous avions reçu gratuitement... mais grâce à ton Incarnation, tu nous as rendu toutes nos chances de voir Dieu, de lui plaire, de le servir en servant ceux que tu as mis à nos côtés... Par ton humanité, tu nous ouvres la porte et nous fais entrer dans l’intimité divine...
Oui, ça, je le sais... mais tu m’invites à me convertir, à me purifier... et ce n’est possible que si je passe par la porte étroite... Seigneur, j’ai besoin de toi... sans toi je vois et je sais très bien que ne peux rien faire !
Je voudrais découvrir cet Esprit d’amour qui me lie à toi... ce même Esprit qui me donnera la force et l’audace pour témoigner de ce qu’il y a de plus profond en moi... Oui, Seigneur, j’ai besoin d’audace pour témoigner de ma foi...

2. Je dois être baptisé d’un baptême.
Que veux-tu dire, Seigneur ? Ce baptême dont tu parles est-ce celui de Jean Baptiste, à la suite duquel il a vu l’Esprit Saint descendre sur toi sous la forme d’une colombe ? Seigneur, je ne comprends pas ce que tu veux dire : tu n’as pas besoin d’être purifié et tu n’as pas besoin non plus de recevoir cet Esprit, qui est déjà en toi et avec toi et avec le Père... Trinité Sainte dont les personnes sont inséparables...
Mais, ici aussi, en parlant de baptême tu évoques ta passion, ta mort et ta résurrection... et tu penses à ce jour formidable où l’Esprit Saint baptisera ton Église, ton Corps mystique... Il fallait que tu passes par la mort, que ta passion nous purifie de notre péché et que tu le prennes sur toi pour que l’Esprit Saint puisse descendre... Le soir de la Cène, tu as dit à tes disciples que si tu ne partais pas, l’Esprit ne pourrait pas venir.... Et tu leur as promis que lui, une fois venu, il révélerait la vérité tout entière...
Là, t’adressant à tes disciples, tu leur dis ton impatience de voir la transformation du monde par l’Esprit Saint...

3. Je ne suis pas venu établir la paix sur la terre.
Seigneur, aide-moi à comprendre ce que tu veux me dire... C’est vrai que nous sommes appelés à témoigner de toi et de ton mystère de salut au milieu de toutes les cultures et de toutes les civilisations... Jean Paul II avait ouvert son pontificat en disant « N’ayez pas peur, ouvrez les portes à l’Esprit Saint... ». C’est vrai que les actes des apôtres nous racontent comment l’Esprit Saint a totalement transformé les apôtres, les revêtant d’une force et les libérant de toute peur, ils eurent l’audace d’annoncer la résurrection du Christ. Ils se rassemblaient autour de Marie... Ils étaient fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières...
Être tes témoins, porter du fruit, toucher les cœurs... tout seul, isolé dans mon coin, c’est impossible : la fécondité vient de la communion entre tous les membres de ton Église... La première communauté n’avait qu’un seul cœur et qu’une seule âme... c’est-à-dire que chacun avait dû faire des efforts et se dépasser personnellement, pour vivre cette charité exemplaire... Seigneur est-ce que le feu dont tu parles n’est pas celui de cette charité à toute épreuve, qui nous unit les uns aux autres et nous rend forts pour la mission confiée ?

Dialogue avec le Christ
Tu nous as dit que nous étions le sel de la terre et la lumière du monde... mais que lorsque le sel s’affadit, la vie n’a plus aucun goût... A Rion, les jeunes ont été invités à « mettre le Christ dans leur vie pour qu’elle ait du goût ». Le Pape François commentait cette saveur en disant : « si nous voulons que la vie ait vraiment sens et plénitude, ... mets la foi dans ta vie et elle aura une boussole qui lui donne la direction ... Mets la foi, mets l’espérance, mets l’amour dans ta vie !... » Seigneur ce feu dont tu parles c’est celui qui doit brûler en moi et donner toute la chaleur que les autres attendent de mon témoignage...

Résolution
Méditer le plus souvent possible cette phrase de Catherine de Sienne : « Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu sur la terre ! ».



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales