Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 juillet 2022 - Saint Berthe
Date : mercredi 20 novembre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Parabole du prétendant à la royauté et des dix pièces d'or

Evangile selon St Luc, chapitre 19, 11-28

Comme on écoutait Jésus, il ajouta une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem et que ses auditeurs pensaient voir le royaume de Dieu se manifester à l’instant même.
Voici donc ce qu’il dit : « Un homme de la grande noblesse partit dans un pays lointain pour se faire nommer roi et rentrer ensuite chez lui.
Il appela dix de ses serviteurs, leur distribua dix pièces d’or et leur dit : ’Faites-les fructifier pendant mon voyage.’
Mais ses concitoyens le détestaient, et ils envoyèrent derrière lui une délégation chargée de dire : ’Nous ne voulons pas qu’il règne sur nous.’

Prière d'introduction
Jésus, me voilà aujourd’hui pour passer ces quelques moments avec toi, aide-moi à te reconnaître, t’accepter et te servir comme mon roi.

Demande
Seigneur, aide-moi aujourd’hui à t’accepter comme roi et à savoir faire fructifier les dons que tu as eu la bonté de me donner.

Points de réflexion

1. L’évangile d’aujourd’hui a deux parties juxtaposées, qui possèdent une certaine unité entre elles. Dans la première partie de la parabole, le Christ explique à ceux qui « pensaient que le royaume de Dieu allait immédiatement paraître » que ça risquait de prendre un peu plus de temps qu’ils ne le pensaient, comme le dénote le voyage dans un pays lointain. Mais le Christ est bien clair, il n’aura que peu de pitié pour ceux qui ne savent pas attendre : « Mais ceux-là, mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et tuez-les devant moi  ». Évidemment, cette parabole, avec ces termes si durs ne peut se comprendre qu’en ayant en arrière plan les paraboles sur la miséricorde, qui nous rappellent que si le Christ est roi, il est encore plus un Père aimant.

2. Qu’est-ce que cela veut dire, d’accepter le Christ comme roi ? Le Seigneur lui-même, le jour de sa passion, affirmait clairement à Pilate que sa royauté n’était pas de ce monde. Donc, il n’est clairement pas question ici de politique. Ce que le Christ nous demande c’est de l’accepter comme le roi de notre cœur, c’est de vivre le premier commandement du décalogue, tu aimeras ton Dieu par-dessus tout. C’est cela accepter le Christ comme roi, le mettre à la première place dans nos vies.

3. C’est justement là où peut prendre un sens nouveau la deuxième partie de la parabole. En effet, par l’histoire des dix mines, le Christ nous rappelle que, même si sa royauté est seulement spirituelle, cela ne veut pas dire qu’elle n’a pas de répercussion concrète sur notre vie de tous les jours, bien au contraire. Il ne s’agit pas seulement d’accepter le Christ comme roi, dans son cœur, et voilà le tour est joué. Non, il faut ensuite vivre authentiquement, profitant des dons que le Seigneur nous a donnés en les faisant fructifier.

Dialogue avec le Christ
Jésus, mon Dieu et mon Roi, merci pour tous tes dons. Aide-moi à les connaître, à les aimer, et à les faire fructifier selon ta volonté.

Résolution
Prendre un petit moment aujourd’hui pour demander au Seigneur et voir avec lui quels sont les dons qu’il m’a donnés/confiés, que, peut-être, je ne suis pas en train de faire fructifier autant que je le pourrais.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales