Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 mai 2021 - Saint Matthias
Date : vendredi 22 novembre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus chasse les marchands du Temple

Evangile selon St Luc, chapitre 19, 45-48

Jésus entra dans le Temple, et se mit à expulser les marchands. Il leur déclarait :
« L’Écriture dit : Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »
Il était chaque jour dans le Temple pour enseigner. Les chefs des prêtres et les scribes, ainsi que les notables, cherchaient à le faire mourir, mais ils ne trouvaient pas le moyen d’y arriver ; en effet, le peuple tout entier était suspendu à ses lèvres.

Prière d'introduction
Seigneur, je désire te dédier ce moment de prière pour être avec toi, moi tout entier, avec mon âme et mon esprit, mon cœur, mon intelligence et ma volonté. Ce n’est pas toi qui en as besoin, c’est moi qui ai besoin de toi. Viens Seigneur Jésus !

Demande
Seigneur, habite en moi ! Maman Marie, toi qui t’es ouverte au Seigneur pour qu’il vive en toi, fais que je m’ouvre à Lui !

Points de réflexion

1. Cet enseignement de Jésus a lieu juste avant sa Passion, à Jérusalem. Il se déroule majoritairement près du temple ou dans celui-ci (cf Lc 19,47 ; 20,1 ; 21,1.37). Nous nous trouvons à la fin de sa vie publique. Lui, Il en est bien conscient. Et l’évangéliste structure son récit de la vie du Christ principalement comme une montée vers la ville sainte, lieu où doit s’accomplir le salut. C’est là que l’évangile a commencé, avec Zacharie remplissant sa fonction au Temple et c’est là qu’il finit : les apôtres « se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, remplis de joie. Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu. » (Lc 24,52-53) C’est encore de cet endroit que part l’évangélisation du monde, comme le narre saint Luc dans les Actes. Or, justement, le Temple est à Jérusalem. Lieu de patrimoine, lieu historique, de mémoire, c’est avant tout la maison de Dieu. Voici ce qu’en disait le prophète Isaïe et qui nous montre ce qu’il est pour le peuple élu : « Les étrangers qui se sont attachés au service du Seigneur pour l’amour de son nom et sont devenus ses serviteurs, tous ceux qui observent le sabbat sans le profaner et s’attachent fermement à mon Alliance, je les conduirai à ma montagne sainte. Je les rendrai heureux dans ma maison de prière, je ferai bon accueil, sur mon autel, à leurs holocaustes et à leurs sacrifices, car ma maison s’appellera « Maison de prière pour tous les peuples ». Parole du Seigneur Dieu, qui rassemble les exilés d’Israël : Avec ceux qui sont déjà rassemblés, j’en réunirai encore d’autres. (Is 56,6-8)

2. Le Christ appelle le Temple sa maison. Il en est donc, dans un certain sens, responsable. Mais ce sens du devoir est subordonné à l’amour qu’il éprouve pour elle. Et cet amour est lui-même une manifestation de l’amour pour son Père. Il agit d’abord par amour. Cette colère que nous voyons aujourd’hui a donc pour motif l’amour de Jésus pour son Père. Cet amour, Il désire le communiquer à chaque homme. C’est un feu qui brûle en lui. Et tel un bon pasteur et le Maître par excellence, il reprend et corrige ses brebis quand elles errent. Oui, ils errent ces marchands qui prétendent aider les fidèles à offrir un culte saint, à se présenter devant le Seigneur pour offrir des sacrifices. Ils prétendent donner à Dieu la première place, alors qu’ils cherchent d’abord leurs intérêts. Le prophète Jérémie le dénonçait déjà : «  et ensuite venir vous présenter devant moi, dans cette Maison qui porte mon Nom, en vous disant : ’Nous sommes à l’abri’ ; et vous pourriez continuer toutes ces abominations ! Cette Maison qui porte mon Nom est-elle donc pour vous une caverne de bandits ? Quant à moi, c’est ainsi que je la vois. » Parole du Seigneur (Jr 7,10-11) Une maison est faite pour accueillir, protéger, vivre. Combien plus la maison de Dieu ! La caverne de bandits est là où l’on cache ce qui ne devrait pas être vu, lieu obscur de vol et de violence. L’homme s’y fait mal à lui-même et, par là-même, il offense son Créateur qui nous a créés bons. Le Christ défend donc les intérêts de Dieu et, au fond, il défend l’homme lui-même.

3. Parce qu’il est la maison de Dieu, le Temple est par excellence le lieu de la relation avec le Seigneur. Nous sommes aussi, chacun de nous, un temple. St Paul écrit ainsi dans une lettre aux Corinthiens : « Ne savez-vous pas que votre corps est un temple du Saint Esprit, qui est en vous et que vous tenez de Dieu ?  » (1 Co 6, 19) Nous avons donc en nous-mêmes un lieu d’intimité avec Dieu, un lieu de prière. Non que nous devions passer notre journée à genoux dans une chapelle froide et humide, mais que nous soyons une incessante louange à Dieu par notre vie ! « Et quoi que vous puissiez dire ou faire, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, rendant par lui grâces au Dieu Père !  » (Col 3,17) exhortait l’Apôtre des Gentils. Laissons-nous enseigner par le Seigneur, pour que notre vie soit un chant à notre Père, à qui nous devons tout : « À toi, Seigneur, force et grandeur, éclat, victoire, majesté, tout, dans les cieux et sur la terre ! » (1 Ch 29, 11).

Dialogue avec le Christ
Jésus, tout seul, je ne sais pas prier ! Toi qui es venu parmi nous, toi qui t’es fait homme pour nous découvrir ton visage, montre-moi ton exemple pour que j’apprenne à vivre avec Dieu.

Résolution
Appeler plusieurs fois l’Esprit-Saint au cours de ma méditation , pour qu’il fasse de moi un temple du Seigneur.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales