Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : jeudi 28 novembre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Discours sur la venue du Fils de l'homme : la prise de Jérusalem et l'avènement du Fils de l'homme

Evangile selon St Luc, chapitre 21, 20-28

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Lorsque vous verrez Jérusalem encerclée par des armées, sachez alors que sa dévastation est toute proche.
Alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils s’enfuient dans la montagne ; ceux qui seront à l’intérieur de la ville, qu’ils s’en éloignent ; ceux qui seront à la campagne, qu’ils ne rentrent pas en ville, car ce seront des jours où Dieu fera justice pour accomplir toute l’Écriture.
Malheureuses les femmes qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura une grande misère dans le pays, une grande colère contre ce peuple.
Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés en captivité chez toutes les nations païennes ; Jérusalem sera piétinée par les païens, jusqu’à ce que le temps des païens soit achevé.
Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête.
Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées.
Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire.

Prière d'introduction
Dieu ouvre mes lèvres... et ma bouche annoncera ta louange.

Demande
Seigneur Jésus, je voudrais m’unir à la prière de toute l’Eglise en te présentant et en offrant ma journée pour l’intention du Pape : Pour que les prêtres qui font l'expérience de difficultés soient réconfortés dans leurs souffrances, soutenus dans leurs doutes et confirmés dans leur fidélité.

Points de réflexion

1. « Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n’entrent pas dans la ville ». Nous nous sentons parfois démunis face à la Parole de Dieu quelque peu déroutante. Nous faisons l’expérience avec l’Eunuque des Actes des Apôtres qui, à la question de Philippe : « comprends-tu ce que tu lis ? » répond « comment le pourrais-je si personne ne me guide ? ». Que vient me dire aujourd’hui cette Parole de l’Ecriture ?
Prenons conscience tout d’abord que Saint Luc a recours ici au genre apocalyptique. Ce genre littéraire est bien connu par le peuple juif. L’Ancien Testament est parsemé d’exhortations qui dénoncent la misère de l’homme et le besoin qu’il a d’un Sauveur. Le genre apocalyptique s’utilise pour soutenir la foi et l’espérance du Peuple en la venue du Messie. La venue du Messie annonce la plénitude des temps (étape dans laquelle nous sommes actuellement, depuis que Jésus-Christ, s’étant incarné, est mort et ressuscité). L’étape suivante sera la fin des temps, qui nous ouvrira la porte, au Royaume de Dieu dans les Cieux. Jésus-Christ est venu sur la terre pour nous préparer à ce passage-là. Le Seigneur n’a de cesse de purifier son peuple, afin de le préparer aux Noces Éternelles. Cette préparation se fait par la purification du peuple de Dieu. Ce passage de l’Evangile me parle de ma purification personnelle, c’est-à-dire de ma préparation personnelle avant la rencontre définitive avec le Seigneur.

2. « Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire ». Je suis donc invité à lire au-delà de la forme littéraire du texte. La Parole de Dieu est efficace et vivante : elle me parle dans mon quotidien. Or, nous avons fêté la solennité du Christ-Roi et nous nous apprêtons à entrer dans le temps de l’Avent. C’est-à-dire, le temps de préparation à l’Incarnation du Verbe de Dieu ! Nous contemplons d’un côté un Dieu tout-puissant : Roi de l’Univers, Roi de l’histoire, Roi de mon histoire ; et,au même moment, nous découvrons- par l’incarnation- que ce Roi tout-puissant se présente petit et faible. Il n’a pas peur d’étaler sa faiblesse et il se fait vulnérable ; N’est-ce pas assez déconcertant ? De quelle préparation mon cœur a-t-il besoin pour accueillir ce Roi, tout-puissant sous la forme d’un enfant faible ? Mon âme, mon cœur, mon intelligence ont besoin d’une grande purification, qui ressemble parfois à la fin du monde... à la fin de mon propre monde pour m’ouvrir au monde de Dieu. Seigneur, ouvre mon intelligence pour comprendre ta Parole et savoir scruter mon cœur.

Dialogue avec le Christ
« Dieu tout-puissant, Dieu qui es l’amour, prends pitié de tes enfants : allège leur épreuve, renforce leur foi, afin qu’ils ne puissent pas douter que tu les aimes comme un Père » (Prière du jour).

Résolution
Voir ces contradictions de la vie quotidienne qui me bousculent, comme une opportunité pour ouvrir mon Cœur et pour le préparer à la révolution d’amour opérée par la naissance de Jésus-Christ.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales