Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 mai 2021 - Saint Michel Garicoïts
Date : mercredi 18 décembre 2013
La m餩tation

 

Les méditations

Voici quelle fut l'origine de Jésus-Christ

Evangile selon St Matthieu, chapitre 1, 18-24

Voici quelle fut l’origine de Jésus Christ.

Prière d'introduction
Tu m’as créé, Dieu tout-puissant, et tu m’as recréé, en me donnant un nom, afin que j’accomplisse une mission. C’est pour cela que je me tourne vers toi, pour relire ma vie et revenir vers le chemin que tu me proposes pour avoir part à ton royaume et pour contribuer à sa venue.

Demande
Seigneur, afin que ton Règne arrive, donne-moi de mieux comprendre ma mission et le courage de l'accomplir avec plus de perfection.

Points de réflexion

1. L’homme qui assume sa vocation. L’Évangile nous pose implicitement une question sur la figure de saint Joseph : qui est cet homme ? Quel est son rôle dans la vie de Jésus ? Sa paternité est-elle uniquement d’ordre juridique et social ? Si Marie est enceinte d’un Autre, Joseph n’a plus rien à faire dans cette histoire : il est prêt à répudier cette fille-mère qu’il avait pourtant aimée. De sa rencontre en rêve avec le messager de Dieu découle finalement qu’il prendra Marie pour épouse et qu’il donnera le nom à l’enfant qu’elle attend : cela est bien plus signifiant que le seul aspect légal - il devient époux et père à plein titre, sur un plan spirituel, lieutenant de Dieu le Père. Telle est sa mission. Tandis que la paternité biologique est, dans la perspective du plan de Dieu, une caractéristique partagée avec les animaux, la paternité spirituelle, confiée à tout chrétien qui vit sa vocation dans la responsabilité, est une caractéristique partagée avec Dieu. À nous donc d’assumer notre vocation, d’écouter et d’accepter le plan de Dieu.

2. La parole qui confère la mission. Si Dieu se sert de saint Joseph pour donner le nom à Jésus, et avec le nom, la mission de sauveur, ce n’est pas pour flatter le cœur de l’homme ou pour le consoler. L’apport humain est indispensable pour l’accomplissement de son Incarnation : puisque c’est bien à l’homme que s’adresse le plan de salut, non pas aux anges, la voix de Joseph est indispensable. Il se produit la même exigence dans la célébration des sacrements. Il ne suffit pas au ministre de penser les paroles du baptême, de l’eucharistie etc., elles doivent être prononcées physiquement pour que l’effet se produise. Par analogie, tout baptisé est appelé à reconnaître et à définir ce que Dieu attend de lui, à l’écoute des inspiration de l’Esprit et à l’aide du discernement de personnes consacrées ou portées par une foi vivante (comme saint Joseph à l’égard de l’ange), pour élever sa vie chrétienne à sa dimension missionnaire et contribuer ainsi à la venue du royaume de Dieu.

3. Un rêve devient réalité. Le projet de Dieu d’établir son royaume dès ici-bas, en ce monde corrompu, est irréalisable à échelle humaine. Qui y songe est vite identifié, par l’incrédule, à un idéaliste utopique. Mais pour l’auteur principal de ce projet tout est possible, et la nature de son oeuvre n’est pas d’ordre humain, même s’il est accessible et fait pour l’humain. Il n’est pas d’ordre politique, économique ou institutionnel, même s’il les utilise. Il ne se réduit pas à l’adhésion identitaire ou politique, comme un parti, un club ou un milieu social. Ce royaume se déploie dans les chrétiens qui accueillent, avec leur vocation, l’enfant Jésus et lui donnent son identité en assumant leur mission. Quelle est cette mission ? La mission est celle du témoignage humble et charitable, intelligent, enthousiaste et cohérent, à la fois convaincu et convaincant. Bref, un témoignage plein de qualités spirituelles où Dieu "trouve sa place" et surtout où l’homme trouve sa place en Dieu. Cela est accessible à tout le monde, indépendamment des talents ou des capacités personnelles.

Dialogue avec le Christ
Je te rends grâce, Seigneur, parce que tu m'as donné d'avoir part à ton royaume. Tu m'as donné l'évangile comme lumière pour chacun de mes pas, sur ce chemin qui traverse le désert de cette vie. Je veux ne jamais détourner mon regard de toi, ni ne fermer mon oreille à tes doux appels qui résonnent en mon cœur. Je renouvelle ma promesse de refuser tout ce qui me sépare de toi. Que ta volonté soit faite !

Résolution
Comme signe de ma vocation chrétienne, je vais faire une visite eucharistique dans une église ou une communion spirituelle de trois minutes.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales