Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : jeudi 30 janvier 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Discours en paraboles : la lampe ; la mesure

Evangile selon St Marc, chapitre 4, 21-25

Jésus disait encore à ses disciples cette parabole :
« Est-ce que la lampe vient pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N’est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ? Car rien n’est caché, sinon pour être manifesté ; rien n’a été gardé secret, sinon pour venir au grand jour. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! »
Il leur disait encore :
« Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous, et vous aurez encore plus. Car celui qui a recevra encore ; mais celui qui n’a rien se fera enlever même ce qu’il a. »

Prière d'introduction
Seigneur, je crois fermement en toi. Je crois que tu es présent ici, à côté de moi, au moment où je me mets en ta présence. J’espère en toi. J’espère en ta vie éternelle. J’ai confiance que tu vas me guider aujourd’hui vers cette vie éternelle. O Seigneur, je t’aime. Par-dessus toutes choses. Plus que moi-même. Mais augmente en moi cet amour. Donne-moi de n’aimer que toi, et d’aimer tes créatures, parce que toi tu les aimes.

Demande
Seigneur, montre-moi ta volonté aujourd’hui. Fais-moi comprendre ce que tu veux pour moi.

Points de réflexion

1. « Car rien n’est caché, sinon pour être manifesté ; rien n’a été gardé secret, sinon pour venir au grand jour ». Tu as révélé tes mystères. Rien dans ta vie, O Jésus, n’est resté caché. Tu étais Dieu, mais Israël ne te connaissait pas. C’est pourquoi tu t’es révélé, tu es descendu sur la terre. Tu es resté caché neuf mois dans le sein de la Vierge Marie ; mais au bout de ce temps, tu t’es révélé aux mages et aux bergers. Tu as été caché trente ans aux yeux d’Israël. Mais après trente ans de travail, de prière, d’offrande et d’amour, tu t’es manifesté, et as commencé ta vie publique. Tu es mort sur la croix, abandonné. Et pourtant toute la terre a ensuite entendu proclamer ton nom par la bouche des apôtres.

2. « Est-ce que la lampe vient pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N’est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ? » Tu es maintenant caché dans ma vie de chrétien. Et tu veux te manifester. Comme à Nazareth, tu veux prendre chair dans ma vie. Ne pas rester une idée, une croyance. Vivre au quotidien avec moi, chez moi. Comme à Bethléem, tu veux naître chez moi, même si ma maison est pauvre ; tu veux que mes proches viennent t’adorer chez moi. Tu veux commencer ta vie publique. Tu veux que je t’annonce à ceux qui m’entourent. Comme au Calvaire, tu veux que je meure pour que ce ne soit pas mon nom qui importe, mais que le tien brille.

3. « Car celui qui a recevra encore ; mais celui qui n’a rien se fera enlever même ce qu’il a ». Jésus me fait comprendre une réalité de la vie chrétienne : celui qui a Jésus-Christ dans sa vie recevra bien plus. Celui qui a Jésus-Christ, c’est celui qui ne laisse pas sa foi sous le boisseau ; celui qui prie quotidiennement, qui tire de l’Evangile l’inspiration pour sa conduite et ses décisions. Il recevra en plus la joie terrestre : les chrétiens pratiquants ne sont-ils pas, en général, les plus joyeux ? Les plus épanouis ?
Mais celui qui n’a pas ; celui qui ne manifeste pas le Christ aux autres, même le bonheur de cette vie lui sera enlevé. C’est un enseignement profond et dur que nous explique aujourd’hui la parole de Dieu. Mais il est vrai.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je veux contempler le mystère de ta vie sur terre. Aide-moi à revivre dans mon cœur ce que tu as vécu sur la terre. Pourquoi as-tu été si humble ? Pourquoi t’es tu caché ? Pour ensuite te révéler ? Comme il y a deux cents ans tu t’es révélé, tu as été la lampe qui brille ; aujourd’hui, tu me demandes de te mettre au grand jour dans ma vie. Seigneur, aie pitié de moi qui te garde caché dans un coin de mon cœur, dans un coin de ma maison, dans un coin de mon temps. Prends possession de mon cœur, de ma vie !

Résolution
Aujourd’hui, je donnerai à Jésus un aspect de ma journée ; il prendra la place qu’auparavant j’occupais. Ce peut être que j’offrirai au Seigneur un moment de prière en plus (5-10 mn) ou bien je parlerai de ma foi, de mon engagement pour le Christ au cours d’une de mes conversations.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales