Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : vendredi 21 mars 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Les vignerons homicides : le Fils livré à la mort par les siens

Evangile selon St Matthieu, chapitre 21, 33-46

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux pharisiens :
« Écoutez une autre parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage.
Quand arriva le moment de la vendange, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne.
Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.
De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais ils furent traités de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ’Ils respecteront mon fils.’
Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : ’Voici l’héritier : allons-y ! tuons-le, nous aurons l’héritage !’
Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
Eh bien, quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il donnera la vigne en fermage à d’autres vignerons, qui en remettront le produit en temps voulu. »
Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C’est là l’œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux !
Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit.
Et tout homme qui tombera sur cette pierre sera brisé ; celui sur qui elle tombera, elle le pulvérisera ! »

Prière d'introduction
Jésus, dans cette prière, aide-moi à entrer dans le cœur du Père pour comprendre l’immensité de son amour et sa douleur que nous lui causons par nos rejets et notre égoïsme.

Demande
« Nous t’en prions, Dieu tout-puissant : purifie-nous au long de ce Carême, pour que nous parvenions avec un cœur limpide aux fêtes pascales qui approchent ». Prière collecte.

Points de réflexion

1. « Que chante mon bien-aimé le chant de mon ami pour sa vigne. Mon bien aimé avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l’épierra, il y planta du raisin vermeil. Au milieu il bâtit une tout, il y creusa même un pressoir » (Is 5, 1-2). Le début de la parabole, cite implicitement le cantique d’Isaïe qui décrit l’amour et les prévenances de Dieu pour sa vigne Israël. On comprend aussi que les serviteurs du maîtres sont les prophètes qui se sont succédé. Dans cette histoire, le raisonnement du Père qui veut envoyer son propre Fils, là où les serviteurs ont été « frappés », « tués » et « lapidés » est d’une témérité invraisemblable, une folie. Mais Dieu dépasse la prudence humaine, c’est en effet une folie... d’amour. « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ». (Jn 3,16 antiphone de l’Évangile). Pourquoi le fait-il ? Sinon pour donner une dernière chance aux vignerons. Cela montre bien l’espoir de Dieu en notre réponse. La venue du Christ est un appel à une conversion encore possible.

2. « Il donnera la vigne à d’autres vignerons ». Qui sont ces vignerons ? C’est l’Église construite sur la « pierre rejetée » devenue « pierre d’angle ». C’est maintenant à nous de cultiver cette vigne et de donner les fruits que le Seigneur de la vigne attend de nous. Ne devenons pas ces vignerons homicides qui veulent garder les fruits pour eux et rejeter le Fils, comme d’une spiritualité sans Dieu. Mais construisons solidement notre vie sur la pierre angulaire, que Jésus soit le centre et notre union avec lui, l’essentiel.

Dialogue avec le Christ
Merci, Jésus, pour ta venue, que mon cœur soit converti de telle manière que je puisse t’accueillir et porter les fruits que tu attends de moi.

Résolution
En ce vendredi de Carême, au milieu des activités de la journée, chercher la présence de Jésus pour m’unir à lui et le consoler.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales