Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 1er juillet 2022 - Saint Thierry
Date : vendredi 2 mai 2014
La m餩tation

 

Les méditations

La nourriture de la vie éternelle

Evangile selon St Jean, chapitre 6, 1-15

Jésus était passé de l’autre côté du lac de Tibériade (appelé aussi mer de Galilée).
Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait en guérissant les malades.
Jésus gagna la montagne, et là, il s’assit avec ses disciples.
C’était un peu avant la Pâque, qui est la grande fête des Juifs.
Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? »
Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car lui-même savait bien ce qu’il allait faire.
Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun ait un petit morceau de pain. »
Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit :
« Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »
Jésus dit : « Faites-les asseoir. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.
Alors Jésus prit les pains, et, après avoir rendu grâce, les leur distribua ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient.
Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Ramassez les morceaux qui restent, pour que rien ne soit perdu. »
Ils les ramassèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restaient des cinq pains d’orge après le repas.

Prière d'introduction
Seigneur, je crois que tu es vraiment présent dans l’Eucharistie ; tu es vraiment là, dans le tabernacle. Augmente en moi la foi. Apprends-moi à te voir dans le pain consacré.

Demande
Grandir dans l’amour pour l’Eucharistie.

Points de réflexion

1. Cette scène de l’Évangile, bien connue, nous présente Jésus et ses disciples avec une grande foule. La scène se situe dans une région montagneuse, nous dit saint Jean. Jésus pose alors une question à Philippe, un des apôtres, une question pour le mettre à l’épreuve, pour le faire réfléchir. Il lui demande comment nourrir toutes ces personnes, alors que Philippe n’a aucun moyen pour répondre à cette requête. Jésus fait alors ce miracle de la multiplication des pains. Avec cinq pains et deux poissons, il distribue à manger à tout le monde, et il resta à la fin douze paniers de surplus.

2. Ce passage, au-delà du pain et des poissons, est une préfiguration de l’Eucharistie. Ce que Jésus veut montrer à Philippe, et à tous ses disciples, c’est que personne sur la terre n’est véritablement capable de nous donner une nourriture qui puisse remplir notre âme et notre cœur. C’est lui, Jésus, le seul qui a le pouvoir de réaliser en nous ce pour quoi nous sommes faits, l’union avec Dieu.

3. On ne peut rester bien longtemps sans manger. Mais on oublie parfois que notre âme, tout comme notre corps, est vivante, et qu’elle a aussi besoin de nourriture. La vie spirituelle a aussi besoin d’alimentation. Et quelle meilleure nourriture notre âme pourrait-elle recevoir que la présence de Jésus ? Comme lors de la multiplication des pains, dans l’Eucharistie, Jésus nous donne tout ce dont nous avons besoin, et même plus. Jésus veut nous donner en surabondance cette nourriture céleste. Aller communier, c’est aller puiser aux sources de la vie, c’est manger la nourriture de la vie éternelle.

Dialogue avec le Christ
Merci, Jésus, de rester présent parmi nous dans l’Eucharistie. Ta présence est notre soutien et notre espérance. Près de toi nous trouvons toute la chaleur de ton amour. Apprends-moi à t’aimer dans l’Eucharistie. Que l’amour en moi grandisse à chaque fois que je te reçois.

Résolution
Vivre la communion avec plus d’attention et d’amour.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales