Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : lundi 16 juin 2014
La m餩tation

 

Les méditations

L'amour miséricordieux

Evangile selon St Matthieu, chapitre 5, 38-42

Comme les disciples s"étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, dent pour dent.
Eh bien moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.
Et si quelqu’un veut te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.
Donne à qui te demande ; ne te détourne pas de celui qui veut t’emprunter. »

Prière d'introduction
Seigneur, je viens à ton écoute. Aide-moi à comprendre tes paroles. Ouvre mon cœur, viens habiter en moi.

Demande
Un cœur comme celui de Jésus.

Points de réflexion

1. Le sermon sur la montagne, un texte central de l’Évangile de Matthieu, s’étend du chapitre 5 au chapitre 7. Il commence avec les Béatitudes et Jésus aborde ensuite plusieurs sujets. Une des clés de lecture de ces chapitres consiste dans le dépassement de l’ancienne loi, celle donnée à Moïse, par la loi de la nouvelle Alliance, qui vient accomplir, rendre parfaite l’ancienne. Ce passage en est une bonne illustration.

2. La loi de Moïse n’était pas seulement une loi morale, mais elle avait aussi une fonction d’organisation sociale, elle fonctionnait pour les hébreux comme un « code judiciaire ». Tous les aspects de la vie du peuple élu devaient se réguler en fonction de la loi de Moïse. En ce sens, le sermon sur la montagne est différent de la loi de Moïse, car les paroles de Jésus n’ont pas pour but d’organiser civilement la société. Dans ce passage, Jésus ne veut donc pas nous dire qu’il faut supprimer la justice et les tribunaux, nécessaires pour la vie de la société.

3. Que propose donc Jésus ? Ce qu’il demande, c’est un cœur miséricordieux, un cœur qui pardonne, un cœur qui donne au prochain plus que ce qu’il mérite, plus que ce à quoi il a droit, et même plus que ce qu’il espère. C’est ce que Dieu a fait avec nous. Jésus ne nous a pas seulement pardonné nos péchés, il nous a de plus introduit dans la « famille divine », il nous a donné la possibilité de devenir véritablement les enfants de Dieu, et de vivre avec lui pour l’éternité. Demandons-nous donc comment est notre cœur ? Sommes-nous prêts à aimer les autres au-delà d’une justice avec des critères purement humains ?

Dialogue avec le Christ
Merci, Seigneur, de l'amour que tu as pour moi. Tu m'as tout donné. Tu m'as donné la vie, tu m’as donné la rédemption, tu as fait de moi ton frère, un enfant de Dieu. Donne-moi un cœur comme le tien Jésus, un cœur plein d'amour.

Résolution
Faire un acte de pardon.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales