Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 juin 2022 - Saint Irénée
Date : dimanche 21 septembre 2014
La m餩tation

 

Les méditations

La générosité de Dieu dépasse notre justice

Evangile selon St Matthieu, chapitre 20, 1-16

Jésus disait cette parabole :
« le Royaume des cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit au petit jour afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. Il se mit d’accord avec eux sur un salaire d’une pièce d’argent pour la journée, et il les envoya à sa vigne. Sorti vers neuf heures, il en vit d’autres qui étaient là, sur la place, sans travail. Il leur dit : ’Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui est juste.’ Ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures, et fit de même. Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d’autres qui étaient là et leur dit : ’Pourquoi êtes-vous restés là, toute la journée, sans rien faire ?’ Ils lui répondirent : ’Parce que personne ne nous a embauchés.’ Il leur dit : ’Allez, vous aussi, à ma vigne.’
Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : ’Appelle les ouvriers et distribue le salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.’ Ceux qui n’avaient commencé qu’à cinq heures s’avancèrent et reçurent chacun une pièce d’argent. Quand vint le tour des premiers, ils pensaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’argent. En la recevant, ils récriminaient contre le maître du domaine : ’Ces derniers venus n’ont fait qu’une heure, et tu les traites comme nous, qui avons enduré le poids du jour et de la chaleur !’ Mais le maître répondit à l’un d’entre eux : ’Mon ami, je ne te fais aucun tort. N’as-tu pas été d’accord avec moi pour une pièce d’argent ? Prends ce qui te revient, et va-t’en. Je veux donner à ce dernier autant qu’à toi : n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mon bien ? Vas-tu regarder avec un œil mauvais parce que moi, je suis bon ?’
Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. »

Prière d'introduction
Seigneur, permets que ce moment de prière soit une vraie rencontre de cœur à cœur, qu’elle devienne notre « heure » où tu m’invites à te rejoindre, dans ce moment d’intimité.

Demande
Apprends-nous, Seigneur, à te rendre grâces pour la gratuité de ton amour, nous qui n’avons rien mérité et à qui tu donnes en gage la vie éternelle.

Points de réflexion

« Le Royaume des cieux est comparable au maître d’un domaine, qui sortit au petit matin ».

1. Cette parabole parle du Royaume des Cieux. Manifestement, la logique de ce Royaume n’est pas celle de ce monde. Un maître qui veut que chacun soit comblé. Un maître qui est « bon ». Demandons à Dieu d’élargir nos cœurs aux dimensions du sien, de nous faire entrer dans sa logique et non pas dans nos mesures humaines et nos comparaisons. Car de là naissent la jalousie, l’esprit de calcul. Dieu veut donner à chacun le maximum. Que les premiers ne regrettent pas leur peine, qu’ils se réjouissent plutôt d’avoir été appelés si tôt à travailler à la vigne.

2. C’est le maître qui prend l’initiative de sortir à la rencontre des ouvriers. Cela fait écho à tant d’autres passages de l’Écriture ; le Pape François nomme cette pédagogie de Dieu « le dynamisme de sortie ». Dans l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, le Pape explique que Dieu prend l’initiative de nous rejoindre, l’Incarnation et la mission de Jésus en sont le plus bel exemple. Il nous invite à notre tour à sortir vers les autres : « nous sommes tous appelés à cette nouvelle ?sortie’ missionnaire. Tout chrétien discernera quel est le chemin que le Seigneur demande, mais nous sommes tous invités à accepter cet appel : sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre les périphéries, qui ont besoin de la lumière de l’Evangile » (Evangelii Gaudium, 20).

3. Rappelons-le, Dieu veut nous combler mais il respecte notre liberté et notre rythme. C’est pour cela que nous voyons, dans cette parabole, comment le maître de la vigne sort à plusieurs reprises, il attend l’heure de chacun. Ne le faisons pas attendre ! Acceptons l’invitation qu’il nous fait de travailler pour son Royaume. N’oublions pas que le Maître est à la porte : il frappe, il prend l’initiative dans notre vie et fait le pas vers nous. Ouvrons notre cœur à la plénitude qu’il veut nous donner dans la prière et dans tous les aspects de notre vie.

Dialogue avec le Christ
Merci, Seigneur, pour tant d’amour et de bonté. Donne-nous la passion des âmes et le désir que tous les hommes goûtent à la plénitude de ton amour.

Résolution
Sortir de moi-même pour aller à la rencontre de l’autre.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales