Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 juin 2022 - Saint Paul
Date : samedi 27 septembre 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Pas de gloire sans croix

Evangile selon St Luc, chapitre 9, 43-45

Comme tout le monde était dans l’admiration devant tout ce que faisait Jésus, il dit à ses disciples : « Mettez-vous bien en tête ce que je vous dis là : le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles, elles restaient voilées pour eux, si bien qu’ils n’en saisissaient pas le sens, et ils avaient peur de l’interroger sur ces paroles.

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, je viens à toi en ce début de journée, pour te confier tout mon être ainsi que tout ce que je ferai. Je me remets entre tes mains. Je te demande de venir dans mon cœur, afin de faire grandir en moi les vertus de foi pour croire toujours en toi, d’espérance pour avoir une plus grande confiance en toi et de charité pour t’aimer davantage.

Demande
Seigneur aide-moi à prendre ma croix chaque jour et à te suivre.

Points de réflexion

1. Prendre sa croix. Tout le monde admirait le Christ, tout le monde était stupéfait de ce qu’il faisait. Cependant, Jésus se rendait bien compte que la foule le suivait parce qu’il faisait des miracles, parce qu’il les guérissait de leur maladie et leur donnait de quoi manger. Il savait très bien que, dans quelque temps, lorsqu’il serait livré aux juifs, il n’y aurait plus personne. Tout le monde est capable de le suivre quand c’est facile, mais quand il s’agit de souffrir il n’y a plus personne. C’est pour cela que Jésus dit à ses disciples : « Mettez-vous bien en tête ce que je vous dis là : le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes ».
Il les prévient que cette admiration de la foule est passagère et qu’être ses apôtres ne veut pas dire être acclamé, mais qu’il va falloir souffrir. Plus tard il leur redira : « celui qui veut être mon disciple qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. » Cet avertissement est valable aussi pour nous ; être chrétiens signifie suivre le Christ, pas seulement sur le mont Tabor, lors de la Transfiguration, mais aussi sur le Golgotha pour être crucifié avec Jésus. Ne nous étonnons donc pas si nous trouvons des difficultés sur notre chemin, car cela fait partie de la vie de tout homme et encore plus de celle du chrétien, qui va à contre-courant. Toutefois ne nous décourageons pas car le Christ sera toujours à côté de nous, pour nous donner la force de continuer à avancer.

2. Incompréhension. Cet Évangile nous fait part aussi de l’incompréhension des apôtres et de leur peur de demander à Jésus des explications. Il est vrai que, pour le moment, les apôtres n’avaient vu jusqu’à ce moment que le triomphe du Christ et que, pour eux, le Messie ne pouvait se montrer que sous un jour de gloire. Un Messie souffrant ne pouvait pas être conçu dans la tête des disciples. C’est seulement après la Résurrection qu’ils comprendront le sens des paroles de Jésus. Il peut nous arriver aussi de ne pas comprendre le sens de la souffrance personnelle ou celle de ceux qui nous entourent, alors, au lieu de regarder le Seigneur, nous nous refermons sur nous-mêmes.
Ouvrons donc notre cœur et contemplons le Christ qui, il est vrai, n’a pas enlevé la souffrance, mais est mort sur la croix pour lui donner un sens de rédemption.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, tu es venu sur terre pour nous sauver du péché. Tu as accepté de mourir sur la croix pour donner un sens à notre souffrance. Seigneur, aide-moi à comprendre qu’il n’y a pas de résurrection sans croix, mais aussi que toute croix, avec toi, conduit à la gloire de la résurrection.

Résolution
Accepter toutes les difficultés que je rencontrerai pendant la journée et les offrir au Seigneur pour la conversion des pécheurs.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales