Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 juin 2022 - Saint Paul
Date : vendredi 17 octobre 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Proclamer sans crainte la Bonne Nouvelle

Evangile selon St Luc, chapitre 12, 1-7

Comme la foule s’était rassemblée par dizaines de milliers, au point qu’on s’écrasait, Jésus se mit à dire, en s’adressant d’abord à ses disciples : « Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi tout ce que vous aurez dit dans l’ombre sera entendu au grand jour, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits. Je vous le dis, à vous mes amis : ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis : c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce qu’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous ? et pas un seul n’est indifférent aux yeux de Dieu. Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus que tous les moineaux du monde. »

Prière d'introduction
Viens Esprit Saint ; Viens en mon cœur ; Envoie du haut du Ciel un rayon de ta lumière.

Demande
Seigneur, donne-moi un cœur doux et humble comme le tien.

Points de réflexion

1. « Tout ce qui est voilé sera dévoilé ». Après avoir lu ce passage de l’Évangile, tâchons de nous représenter intérieurement le Christ prêchant à la foule ces conseils de vie : « Tout ce qui est voilé sera dévoilé (...) ce que vous aurez dit à l’oreille sera proclamé sur les toits (...) craignez celui qui a le pouvoir d’envoyer à la géhenne ». Seigneur, que veux-tu nous dire ? Qu’est-ce que tu vois en nous, en nos réactions, en nos comportements, en nos systèmes de défense personnels pour nous donner ces conseils ? Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme connaît le cœur des hommes. Il les scrute. Il sait combien la jalousie, le mensonge, la fausseté sont autant de réactions qui ne mènent qu’au malheur et à l’insatisfaction personnelle. II souffre avec nous quand nous tombons dans ce genre d’attitudes et il nous prévient explicitement pour nous éviter d’y tomber. Ouvrons notre cœur, notre intelligence, notre volonté à l’Esprit Saint et laissons-le faire la lumière sur notre vie : qu’y-a-t-il en moi de jalousie ? de fausseté ? de justification ? Si parfois les Paroles du Seigneur semblent dures, c’est pour notre bien. Comme un père de famille réprimande ses enfants pour leur bien.

2. « Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus que tous les moineaux du monde ». Avec quelle sérénité et quelle confiance pouvons-nous accueillir ces paroles ? : soyez sans crainte ! Vous valez plus que les moineaux du monde ! Le thème de la confiance filiale en Dieu le Père est très présent dans la Bible. Déjà le Seigneur avouait toute sa tendresse pour nous, à travers ses prophètes : « Comme une mère caresse son enfant, ainsi je vous consolerai, je vous porterai sur mon sein et je vous balancerai sur mes genoux ! » ; (Isaïe 66,13 -12), « Ne crains pas, je t’ai racheté, je t’ai appelé par ton nom. Tu es à moi. Si tu traverses les eaux tu seras avec moi  » (Is 43, 1-2). Puis, dans la plénitude des temps, « Je serai pour vous un Père » (2 Co, 6-18). « Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père sait ce dont vous avez besoin » (Lc 12,22). L’histoire de l’Église aussi nous laisse en héritage le témoignage de tant de saints qui ont su s’abandonner filialement à la bonté du Père. Et moi, Seigneur ? ai-je vraiment confiance en toi dans le quotidien de ma vie ?

Dialogue avec le Christ
« Accepte, Seigneur Jésus, l’offrande de ma vie. Permets qu’en me détachant des biens superflus, je découvre que ma seule richesse est en toi » (de la Liturgie).

Résolution
Chaque fois que j’aurai la tentation de me préoccuper de l’avenir, tout en vivant mon devoir d’état avec responsabilité, j’élèverai les yeux au Ciel et je poserai un acte de confiance filiale en Dieu le Père.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales