Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 2 juillet 2022 - Sts Processus et Martinien
Date : dimanche 26 octobre 2014
La m餩tation

 

Les méditations

Amour de Dieu et amour du prochain

Evangile selon St Matthieu, chapitre 22, 34-40

Les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans l’Écriture ? dans la Loi et les Prophètes ? dépend de ces deux commandements. »

Prière d'introduction
Seigneur, ouvre les oreilles de mon cœur, fais que j’entende tes paroles, comme si c’était la première fois. Permets que je sois une nouvelle fois surpris par la nouveauté de ton message.

Demande
Seigneur, donne-moi un cœur simple, dont la seule occupation soit de t’aimer.

Points de réflexion

1. Savoir ce qui est le plus important dans la vie est une question de simplicité : Combien de personnes nous disent, lorsqu’on a un travail à faire ou une conférence à donner, que « le plus important c’est ceci ou cela » ! Les médias nous inondent, eux aussi, de tas de choses dont nous aurions apparemment besoin et qui seraient importantes pour réussir notre vie. Face à une telle quantité de propositions (besoins et engagements), qu’est-ce qui, finalement, est vraiment important ? Qu’est-ce qui comptera à la fin de la vie ?
Dans ce texte, le docteur de la Loi est face à une situation très similaire. Tout en étant un expert de la Loi, il ne peut pas donner la réponse. Entre les 613 commandements de la Thora juive, quel est le commandement le plus important ? « Maître, quel est le grand commandement ? » Il faut absolument trouver une échelle de valeurs, permettant de donner un ordre d’importance au sein de cette collection de règles.
Seigneur, parfois je sens qu’il y a beaucoup de choses importantes dans ma vie : elles sont toutes au même niveau et demandent mon attention, mon temps et toute mon énergie. Et, finalement, je suis comme ce scribe, tiraillé de tous les côtés par ces choses importantes, sans savoir celle qui est prioritaire, celle qu’il faut mettre à la première place, celle qui donne toute sa valeur au reste. Seigneur, j’ai besoin d’une formule simple pour m’aider à discerner ce qui est vraiment important. Maintenant, je te demande moi aussi : « Maître, quel est le plus grand commandement ? » Je ne veux pas chercher à te mettre à l’épreuve. Je te le demande simplement parce que je veux vivre selon tes critères, tes valeurs. Je veux que ce qui est le plus important pour toi soit aussi le plus important pour moi.

2. « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tous ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Voilà la réponse du Maître face à notre recherche du plus important. Jésus nous propose son échelle de valeurs et de priorités, son programme de vie. L’icône de ce programme, c’est la croix. Sur le bois, le Christ est allé jusqu’au bout de son amour pour son Père et envers les hommes. Et la croix est, pour nous, un rappel constant du plus grand commandement. La traverse verticale nous indique qu’en tant que chrétiens, il nous est impossible de vivre uniquement avec la conscience d’être un enfant racheté par Dieu mais sans rien lui donner en retour. Et qu’est-ce qui peut plaire davantage à notre Père que notre amour reconnaissant ? L’amour s’exprime en une relation, et cette relation se construit à partir de la communication qui s’établit dans la prière.
Mais c’est n’est pas le seul chemin. Pour aller d’un bout à l’autre de la traverse verticale, il faut accepter aussi la traverse horizontale. Dieu veut que je parvienne à un véritable amour pour lui en passant par un véritable amour de mes frères. « Si quelqu’un dit : J’aime Dieu, alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas » (1 Jn 4,20).

3. « De ces deux commandement dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes ». En résumé, de ce commandement de l’amour dépendent toutes les Saintes Écritures. Toute la Révélation peut se lire dans l’optique de ce grand commandement, toute l’interprétation de la Bible est illuminée par le grand amour que Dieu nous a montré en son Fils et que le Fils nous demande de vivre les uns envers les autres.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je veux vivre ma vie à la lumière de ce double commandement. Guide mon intelligence pour faire de l’amour, envers Dieu et envers le prochain, mon critère de discernement et de jugement, mon échelle de valeurs. Face aux différents engagements, aux diverses propositions et obligations, aide-moi à mettre l’amour comme la priorité la plus importante. Unifie et simplifie ma vie en faisant de cette journée, de ce moment, un moment où ce que je vis est le plus important : le moment de l’amour. Surtout, Jésus, je te demande encore une fois, de venir m’aider à accomplir ce grand commandement. Viens demeurer en moi, pour qu’en moi, ce soit toi qui aimes le Père et tous les hommes.

Résolution
Demander à l’Esprit Saint de remplir mon cœur de son amour pour accomplir mes principaux devoirs et mes engagements, comme acte d’amour envers Dieu et de service envers mes proches.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales